logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 09 mai 2013

Transports et développement durable : brèves n°34 (09 05 2013)

(Relevé publié dans ce blog, le 9 ou 10 de chaque mois depuis septembre 2010)

Panorama inédit n° 65 (20 02 2013) réalisé par Mme Christine Raynard, chargée de mission au Département Développement Durable (DDD) du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ici pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/content/panorama-transports-...

Panorama des Transports n° 65

Panorama inédit du Centre d'analyse stratégique sur les transports (février 2013)

1) Afin d’empêcher la formation de verglas en cas de gel, un bureau d'études néerlandais a inventé des pistes cyclables chauffées par géothermie, grâce à l’utilisation de pompes à chaleur, placées à 30 ou 50 mètres de profondeur.

Ce dispositif protégera les cyclistes du verglas, sachant que celui-ci cause chaque année entre 5 à 10 % des accidents de vélos et permettra aussi de réduire les dépenses de sel d’épandage.

À ce jour, la province d’Utrecht et la ville de Zutphen dans l’est du pays ont lancé deux projets pilotes. Un tel système coûterait entre 30 000 et 40 000 euros le kilomètre, Sachant que les Pays-Bas comptent 35 000 km de pistes cyclables, l’équipement total s’élèverait à environ 1,2 milliards d’euros.

2) Toujours aux Pays-Bas, le Royal Dutch Touring Club (ANWB) en partenariat avec la ville d’Almere et la société ForenZo, vont proposer une autoroute électrique, "Electric Freeway".

 

Lire la suite

vendredi, 09 novembre 2012

Transports et développement durable : brèves n°28 (09 11 2012)

(Relevé publié dans ce blog, le 9 ou 10 de chaque mois depuis septembre 2010)

Panorama inédit n° 59 (06 09 2012) réalisé par Mme Christine Raynard, chargée de mission au Département Développement Durable (DDD) du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ci-dessous pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/content/panorama-des-transports-n%C2%B0-59.html

1) La société américaine Boxx Corp commercialise un scooter cargo électrique. Il se présente comme une boite ultracompacte et intègre deux espaces à bagages pouvant contenir des marchandises volumineuses.

Le « Boxx », destiné à un usage utilitaire, mesure un mètre de long et pèse 55 kg à vide. Il est équipé d'un moteur électrique intégré à sa roue arrière et peut atteindre la vitesse de 56 km/h. Sa batterie dispose d’une autonomie de 32 kilomètres, voire 64 selon le modèle et se recharge en moins de quatre heures sur une prise secteur. Un mode « éco » permet de doubler l'autonomie en réduisant la vitesse maximum à environ 30 km/h. Le modèle de base est vendu 3 995 dollars (soit 3 200 euros). Une série de 100 exemplaires est disponible cette année, mais pour l’instant il n’est pas commercialisé en Europe.

2) « Wehicles », plate-forme communautaire d'information et d'accès aux services de mobilité devrait être présentée lors du prochain Mondial de l’automobile à Paris, fin septembre 2012.

Tous les acteurs, privés ou publics, du secteur des transports, pourront s'inscrire en ligne pour proposer leurs services sur une page dédiée et accessible à l'ensemble de la communauté Wehicles. L’objectif de cette plate-forme est de promouvoir auprès des particuliers les modes de transport durables proposés par les entreprises et les collectivités.

3) Lunar Europe, Green City et l’université de Wuppertal ont mis en place à Munich un nouveau système de mobilité, « mo ».

Avec une application accessible depuis un smartphone, les membres ont accès à des services d’autopartage, de location de vélos classiques ou électriques ou utilitaires, ainsi qu’aux transports collectifs. Le paiement s’effectue avec une carte unique pour tous les modes et permet de cumuler des « momiles », à dépenser sur des trajets en bus, métro ou voiture.

mercredi, 10 octobre 2012

éoliennes : implantation (10 10 2012)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 18 juillet 2012 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ12070016S.html


Question orale sans débat n° 0016S de M. Hervé Maurey (sénateur UCR de l’Eure)

M. Hervé Maurey attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les difficultés rencontrées dans les territoires du fait de l'implantation d'éoliennes.

Avec le Grenelle de l'environnement, la France s'est engagée dans une politique ambitieuse en matière de développement des énergies renouvelables qui doit conduire à une augmentation de 20 millions de tonnes équivalent pétrole de la production d'énergies renouvelables d'ici à 2020, basée notamment sur une multiplication par dix du parc éolien.

Sans remettre en cause cet objectif, force est de constater que les conditions d'implantation des parcs éoliens soulèvent des difficultés en termes de concertation, d'incitation et de réglementation.

De concertation d'abord, dans la mesure où il n'est pas rare que la mise en place des zones de développement éolien (ZDE) conduise à l'attribution de permis de construire pour des éoliennes contre l'avis unanime des communes concernées. Il ne semble pas acceptable que des décisions, quelles qu'elles soient, dès lors qu'elles impactent fortement un territoire communal, soient prises contre la volonté des élus responsables du devenir de leur collectivité. De même, les habitants des zones concernées, qui subissent les nuisances sonores, visuelles et financières (du fait de la perte de valeur de leur patrimoine immobilier), se sentent particulièrement lésés.

Dans le même temps, les communes ne perçoivent que 20 % de l'imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER), résultant de la suppression de la taxe professionnelle, alors que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) en perçoivent 50 % et les départements 30 %. Cette répartition ne paraît ni équitable, ni incitative dans la mesure où la commune d'implantation supporte les inconvénients et les nuisances de telles structures et ne perçoit qu'une faible part de l'IFER.

De réglementation enfin, du fait notamment de l'absence de contraintes pour l'implantation des éoliennes de moins de 12 mètres. Par ailleurs, la distance minimum d'implantation des éoliennes par rapport aux habitations, qui est aujourd'hui de 500 mètres, devrait pouvoir être adaptée en fonction de la taille de l'éolienne et de la topologie du lieu d'implantation comme elle peut l'être à titre d'exemple, dans de nombreux Länder allemands, c'est-à-dire de l'ordre de 1 500 mètres.

Aussi, il lui demande de bien vouloir indiquer quelles mesures le Gouvernement entend mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés dans la concertation avec les élus et les populations concernées et le respect de l'environnement et de la santé.

Réponse du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie publiée dans le JO Sénat du 18/07/2012 - page 2164

Lire la suite

mardi, 09 octobre 2012

Transports et développement durable : brèves n° 27

(Relevé publié dans ce blog, le 9 ou 10 de chaque mois depuis septembre 2010)

Panorama inédit n° 58 (31 07 2012) réalisé par Mme Christine Raynard, chargée de mission au Département Développement Durable (DDD) du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ici pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/content/panorama-des-transports-n%C2%B0-58.html

1) La compagnie des chemins de fer russes envisage de renforcer le transport de fret vers l’Asie, dans le cadre d’un corridor ferroviaire depuis l’Europe à travers le territoire russe.

La Commission européenne est favorable à cette ligne transsibérienne, à condition qu’elle soit à double voie, entièrement électrifiée avec des règles techniques et de sécurité unifiées.

Les allemands se sont déjà engagés dans ce projet. En effet, la filiale transport et logistique de la Deutsche Bahn (DB Schenker) approvisionne depuis l’Allemagne une usine BMW en Chine. Le convoi effectue les 11 000 kilomètres de trajet en 23 jours, soit la moitié du temps nécessaire par bateau et DB Schenker a comme objectif de diviser cette durée par deux.

Un fort potentiel existe aujourd’hui, avec 95 % des marchandises transportées d’Asie vers l’Europe par voie maritime.

2) Dans le même temps, les chemins de fer russes ont annoncé un projet de création d’une société commune entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan. Cette entité a comme objectif le développement du trafic ferroviaire de conteneurs entre la Chine et l’Europe.

Les trois compagnies ferroviaires partenaires se sont mises d’accord pour créer, dans le secteur des transports, une base juridique unique dans l’espace économique commun (EEC) mis en place le 31 mai 2012. Les trois pays y participeront à parts égales en termes d’engagement et de profit.

La nouvelle société proposera des prix stables pour des prestations de service unifiées, avec une amélioration et une harmonisation des systèmes de contrôle techniques des trois pays.

3) Les chemins de fer néerlandais et les entreprises de transport régional Veolia et Syntus vont tester à partir de septembre 2012 un nouveau système de tarification. Les personnes voyageant en heures creuses seront remboursées d’une partie du prix de leur billet, soit de 3 à 7 euros selon la distance parcourue. Le test s’étalera sur quatre mois et le montant maximum remboursé sera de 600 euros. Les participants indiqueront sur leurs smartphones leurs heures de voyages. Ce projet concernera 3 000 voyageurs possédant une carte annuelle de transport dans les régions Arnhem-Nimègue, Roermond-Maastricht, Amsterdam et les provinces Overijssel et Gueldre.

Si l’essai est concluant, il pourrait à terme être étendu à l’ensemble du réseau ferroviaire néerlandais.

4) Depuis début juillet, la plate-forme Internet « DriiveMe » permet de louer une voiture en France pour un euro symbolique. Ce site propose à des particuliers de rapatrier les véhicules des loueurs. Actuellement, ces derniers utilisent des camions pour transporter les véhicules et rééquilibrer leurs parcs automobiles.

Les dates sont imposées et l’assurance est comprise. Quant aux péages et à l'essence, ils peuvent selon les cas soit être inclus, soit rester à la charge du conducteur. La seule condition requise est d’avoir au minimum un an de permis de conduire. L'internaute peut également se créer une alerte pour être informé des trajets proposés.

Pendant l’été, DriiveMe teste ce système dans l'ouest et envisage un lancement dans toute la France en septembre 2012.

Cette formule existe déjà en Australie et fonctionne bien.

lundi, 10 septembre 2012

Transports et développement durable : brèves n°26 (10 09 2012)

(Relevé publié dans ce blog, le 9 ou 10 de chaque mois depuis septembre 2010)

Panorama inédit n° 57 (19 06 2012) réalisé par Mme Christine Raynard, chargée de mission au Département Développement Durable (DDD) du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ici pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/content/panorama-des-transports-n%C2%B0-57.html

1) Un fermier chinois a présenté un prototype de la première voiture électrique au monde fonctionnant à l’énergie éolienne, grâce à l'hélice posée à l'avant du véhicule. Elle peut atteindre une vitesse maximale de 113 km/h et possède une autonomie d'environ 140 kilomètres.

2) La firme américaine Terrafugia a réalisé un premier vol d'essai de sa voiture volante baptisée « Transition ».

Lire la suite

jeudi, 09 août 2012

Transports et développement durable : brèves n° 25 (09 08 2012)

(Relevé publié dans ce blog, le 9 de chaque mois depuis septembre 2010)

Panorama inédit n° 56 (24 04 2012) réalisé par Mme Christine Raynard, chargée de mission au Département Développement Durable (DDD) du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ici pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/content/panorama-des-transports-n%C2%B0-56.html

1) Le secteur aérien, que ce soit les aéroports ou les compagnies, se diversifie vers de nouveaux services de bien-être pour les passagers.

Ainsi, Aéroports de Paris (ADP) organise à Orly des concerts, les « Jeudis jazz d’Orly », proposés en partenariat avec l'association « L'esprit jazz ». Ces concerts, dont l’accès est gratuit, offrent aux passagers et à ceux qui les accompagnent un moment de détente et de découverte musicale avant un vol.

En partenariat avec Philips, ADP a installé à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, une zone bien-être de luminothérapie. Ce service également gratuit permet aux passagers de se remettre du décalage horaire ou de pallier au manque de soleil en hiver.

Quant à Sri Lankan Airlines, elle sera la première compagnie aérienne à proposer des thérapies de relaxations ayurvédiques à bord de ses vols long-courriers. Ces massages, pratiqués par des professionnels, ne seront accessibles qu’aux passagers de la classe Affaires. S’ajoutera en fin d’année, une thérapie de massages des pieds sur tous les vols vers l’Europe. La compagnie, qui a subi de lourdes pertes, cherche à innover et proposer un service haut de gamme pour attirer une nouvelle clientèle affaire.

2) GoElectrix a lancé RentElectrix, premier réseau de location de véhicules électriques. La société pense ouvrir une centaine d’agences de location en France d’ici deux ans.

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique