logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

samedi, 20 avril 2013

Diabète et plaisir de manger (20 04 2013)

Nous relayons bien volontiers cette information émanant de nos amis du Centre d'Information et d'Action en faveur des Personnes Agées (CIAPA) sur une réunion prévue à Pau le mardi 30 avril prochain (cliquer ici pour accéder au site du CIAPA)

www.ciapa.com

Nous vous informons que le CIAPA en partenariat avec le CLIC de Pau et la CPAM Pau Pyrénées, organise une réunion d'information à destination des seniors :

“Plaisir de manger et diabète”

Animée par Benoît TREVISI, Chargé de prévention santé à la CPAM Pau Pyrénées et Marion FUERTES, Diététicienne.

Le Mardi 30 avril 2013 de 15h à 16h30, au CLIC de Pau - Espace Lydie LABORDE 14, rue Jean Baptiste Carreau à PAU.

 

Entrée gratuite et ouverte à tous, dans la limite des places disponibles. Un verre de l’amitié clôturera cette rencontre.

 

Nous vous remercions de relayer l’information auprès de vos lecteurs et de vos équipes.

 

Moyens d'accès :

Parking gratuit : Place de verdun

Ligne de Bus : P4, P5, P6, P7, P8 et T3/Arrêt : Palais de Justice

T1, T2, P20/Arrêt : les Halles – Marché

Coxitis/Arrêt Bernadotte.

 

CIAPA : 100 avenue du Loup 64000 PAU

Tél. : 05 59 80 16 37 – Fax : 05 59 84 34 03

Site : www.ciapa.com

 

mercredi, 23 novembre 2011

Diabète : journée mondiale (23 11 2011)

Note publiée le 14 novembre 2011 sur le site de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (cliquer ici pour accéder au site de l’INPES)

http://www.inpes.fr/.html

 

Le diabète, maladie chronique en pleine expansion    (journée mondiale 14-11-2011)

L’objectif de la Journée mondiale du diabète est de faire connaître la maladie, son ampleur croissante dans le monde et les façons de la prévenir. L’âge élevé, la sédentarité et le surpoids sont les principaux facteurs de risque du diabète de type 2, qui repésente 90 % des diabètes, ces deux derniers étant accessibles à la prévention. S’agissant de la lutte contre l’obésité, l’Inpes est investi depuis plusieurs années dans la mise en place du Plan national nutrition-santé qui agit sur l’alimentation et l’activité physique. Parmi les missions de l’Inpes figurent aussi l’expertise et le conseil en matière d’éducation du patient et son développement sur l’ensemble du territoire. L’Institut a ainsi développé différents travaux concernant les pratiques éducatives en santé : création d’un cédérom d’aide à l’action pour les équipes soignantes de patients diabétiques souhaitant mettre en place des démarches éducatives, enquêtes, publication et mise à disposition de supports d’informations sur le diabète avec l’Assurance Maladie, publication d’un référentiel de compétence en éducation thérapeutique du patient en cours, etc.

 

Dans le monde

L’initiative de cette Journée mondiale revient à la Fédération internationale du diabète (Onu) et à l'OMS et elle remonte à 1991. La date du 14 novembre a été choisie pour marquer l'anniversaire de Frederick Banting qui a joué un rôle dans la découverte de l'insuline (1922), un traitement vital pour les patients diabétiques. Le visuel du cercle bleu  repris depuis d’année en année pour cette Journée symbolise l’unité de la lutte mondiale contre le diabète. Elle revêt cette année une importance toute singulière avec la célébration des 90 ans de la découverte de l’insuline. L'OMS estime que plus de 356 millions de personnes dans le monde sont diabétiques. Le diabète est ainsi une maladie chronique en pleine expansion, qualifiée « d’épidémique ». Le diabète de type 2, qui est en grande partie lié à une surcharge pondérale et à une sédentarité, représente 90 % des diabètes rencontrés dans le monde.

 

En France

En France, plus de 2,3 millions de personnes sont atteintes, soit 3,8 % de la population générale. L’âge élevé, la sédentarité et le surpoids sont les principaux facteurs de risque. En tenant compte de l’évolution probable de la croissance de la population, de son vieillissement et de la fréquence de l’obésité, les études de projection de prévalence du diabète traité en France métropolitaine sont préoccupantes. Actualisées à partir de nouvelles données sur la fréquence de l’obésité, les projections prédisent entre 1999 et 2016 une augmentation de 44 % du nombre de personnes traitées pour un diabète (données non publiées) dans notre pays. Cette augmentation serait due pour 14 % à la croissance de la population, pour 48 % à son vieillissement lequel est inéluctable et pour 38 % à l’augmentation de l’obésité, laquelle peut être partiellement contrôlée.

 

Le rôle de l’Inpes

Lire la suite

samedi, 05 mars 2011

Diabète, prestations sociales (05 03 2011)

Question de député et réponse ministérielle publiées le 25 janvier 2011 sur le site de l’Assemblée Nationale (cliquer ici pour accéder au site de l’Assemblée Nationale)

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-92107QE.htm

Question n° 92107 de Mme Geneviève Gaillard (député Socialiste, radical, citoyen et divers gauche des Deux-Sèvres)

Mme Geneviève Gaillard attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur le projet visant à limiter le remboursement des bandelettes d'autocontrôle des personnes atteintes de diabète. Après avoir envisagé de rembourser une seule bandelette par jour, désormais, il semblerait que les bandelettes d'autotest de glycémie seraient remboursées en fonction du type de diabète. En effet, pour les diabétiques de type 2 non insulino-dépendant, la prise en charge se ferait selon un forfait défini par la Haute autorité de santé.

Or les recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) en la matière affirment que les tests d'auto-surveillance glycémique doivent être au minimum pour les diabétiques de type 2 non insulino-traités, suivant leur traitement de 2 par jour à 2 par semaine.

Considérant que les contrôles glycémiques sont un élément primordial d'un bon suivi du traitement du diabète et l'un des moyens incontournables d'éviter les complications de cette maladie, elle lui demande d'abandonner cette mesure de déremboursement et de revenir à un remboursement des bandelettes pour toutes les personnes atteintes de diabète quelque soit le type de diabète.

Réponse  du Ministère du Travail, de l’emploi et de la santé publiée au JO le 25/01/2011 p. 775

Lire la suite

samedi, 26 septembre 2009

diabète : lutte et prévention (26 09 2009)

Diabète : lutte et prévention

 

Question d’un député et réponse ministérielle publiée sur le site de l’Assemblée Nationale le 11 août 2009 (cliquer ici pour accéder au site de l’Assemblée Nationale)

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-45160QE.htm

 

 

Question N° 45160 de  M. Zumkeller Michel ( député UMP du Territoire-de-Belfort)

 

M. Michel Zumkeller alerte Mme la ministre de la santé et des sports sur l'épidémie de diabète. Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de nos concitoyens. En quelques années, il est devenu une véritable épidémie qui touche plus de 150 millions de personnes dans le monde, représentant ainsi l'une des cinq premières causes de mortalité.

 

Sur notre territoire, plus de 2,5 millions de personnes sont concernées par cette maladie et les prévisions sont ternes puisqu'on recense chaque année plus de 100 000 personnes supplémentaires frappées par cette maladie. Le diabète constitue un enjeu majeur de santé publique, dont les conséquences sont visibles chaque jour en terme économique, social et humain. Ainsi, il lui demande de lui indiquer les mesures envisagées en terme de dépistage, prévention et suivi de la maladie.

Lire la suite

vendredi, 05 juin 2009

diabète : point France (05 06 2009)

Résultats épidémiologiques principaux de l’étude Entred-métropole

Résumé lu le 4 juin 2009 sur le site de l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) (cliquer ici pour accéder au site de l’INVS et au texte intégral des résultats épidémiologiques)

http://www.invs.sante.fr/entred/

La population diabétique, estimée à 2,4 millions en métropole et toujours en augmentation, est une population globalement âgée (66 ans pour la médiane), économiquement plus désavantagée que la population générale à âge égal, et parmi laquelle 23 % sont nés à l’étranger. Le diabète de type 2 est la forme la plus fréquente (92 %, soit 2,2 millions de personnes en métropole). Au moment de l’étude, il est connu depuis 9 années pour sa médiane, ce qui expose à un risque élevé de complication.

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique