logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 29 décembre 2015

Energie : part des énergies renouvelables (29 12 2015)

Note d’information publiée le 16 décembre 2015 sur le site Vie-Publique (cliquer ici pour accéder au site Vie-Publique)

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/energies-renouvelables-14-6-consommation-energie-20151216.html?xtor=EPR-56.html

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) publie, en décembre 2015, une étude statistique sur les énergies renouvelables en France. En 2014, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie atteint 14,6%. Les énergies renouvelables représentent la quatrième source d’énergie en métropole, après l’électricité primaire non renouvelable (principalement le nucléaire), les produits pétroliers et le gaz naturel.

La directive 2009/28/CE sur les énergies renouvelables fixe à la France un objectif de 23% d’énergie produite à partir de sources renouvelables à l’horizon 2020 (et 20% pour l’ensemble de l’Union européenne). La trajectoire prévue par la France pour atteindre cet objectif est présentée dans le Plan national d’action (PNA) en faveur des énergies renouvelables. Depuis 2011, les résultats atteints par la France sont en léger retrait par rapport à la trajectoire. En 2014, la part des énergies renouvelables s’établit à 14,6%, contre 16% à cette date selon la trajectoire. Toutes les filières n’en sont toutefois pas au même stade. Les filières solaire photovoltaïque, pompes à chaleur et biocarburants dépassent légèrement ou sensiblement la trajectoire prévue pour 2014. En revanche, l’éolien, le solaire thermique et la géothermie accusent un retard important (la production d’électricité d’origine éolienne devrait être multipliée par quatre d’ici 2020).

Les objectifs fixés pour 2020 ont depuis été confortés par la définition de nouvelles cibles à l’horizon 2030 :

  • dans le cadre du paquet Énergie-Climat 2030, l’Union européenne a prévu d’atteindre 27% d’énergies renouvelables dans son bouquet énergétique.
  • en vertu de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, la France doit porter la part des énergies renouvelables dans sa consommation brute à 32%.

Mots clés : Energie

Voir tous les ongletsVoir tous les onglets

Sur la toile publique

mardi, 03 février 2015

Energies renouvelables : soutien (03 02 2015)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 11 décembre 2014 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ130707326.html

Question écrite n° 07326 de M. Hervé Poher (sénateur du Pas-de-Calais)

 

M. Hervé Poher interroge M. le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la politique de soutien aux énergies renouvelables qu'il entend mener. En effet, l'agence internationale de l'énergie vient d'indiquer, dans son rapport sur les perspectives à moyen terme des énergies renouvelables, que ces dernières vont devenir la deuxième source d'électricité dans le monde en 2016, avant le gaz et derrière le charbon. La croissance du secteur devrait atteindre un total de 40 % au cours des cinq ans à venir.

 
Aussi, il lui demande, alors que le Gouvernement a annoncé son intention de baisser les crédits du budget de l'écologie pour 2014, dans un souci de réduction des dépenses de l'État, quelles mesures il entend prendre pour soutenir et encourager la filière très prometteuse des énergies renouvelables en France.

 

Réponse du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie publiée dans le JO Sénat du 11/12/2014 p. 2758

 

Lire la suite

mercredi, 27 juin 2012

Développement durable : conférence de Rio (27 06 2012)

Extraits d’un éditorial publié le 22 juin 2012 sur le site du Monde (cliquer ici pour accéder au site du Monde)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/22/rio-20-le-bresil-gagnant-la-planete-perdante_1723211_3232.html

…/… Le pays hôte, le Brésil, a "réussi son coup", si l'on ose dire. Son objectif était de parvenir à un accord…/…Au prix d'une certaine brutalité…/…, il a débloqué en trois jours une négociation qui piétinait depuis six mois…/…la "colère", du Réseau Action Climat…/…est compréhensible. Car, trois ans après l'échec retentissant du sommet de Copenhague sur le climat, c'est bien la planète qui est perdante dans cet accord a minima…/…

Pour avancer, en effet, les négociations climatiques multilatérales ont besoin de deux moteurs : un groupe de pays leaders et des financements qui témoignent de leur détermination. Les deux font aujourd'hui défaut.

Le bilan est donc cruel : les lourds enjeux de la crise écologique sont esquivés. Et les chefs d'Etat pourront d'autant mieux se laisseraller à un lâche soulagement que l'agenda international ne prévoit plus aucun rendez-vous en la matière. Ils ne sont donc pas près d'être à nouveau interpellés sur leur inaction.

mardi, 09 novembre 2010

Transport et développement durable (4) (09 11 2010)

Extraits d’un relevé de brèves réalisé par Christine Raynard, chargée de mission au Département Recherche, Technologies et Développement Durable (DRTDD) et publiées le 10 août 2010 sur le site du Centre d’Analyse Stratégique (cliquer ici pour accéder au site du CAS)

http://www.strategie.gouv.fr/IMG/pdf/No_35-100810.pdf

 

1) La première autoroute de la mer, entre les ports de Nantes Saint-Nazaire et Gijon (nord de l’Espagne) sera opérationnelle début septembre. Louis Dreyfus Armateurs l’exploitera en partenariat avec l’italien Grimaldi, au travers de leur société commune GLD Atlantique. Elle sera assurée par un ferry permettant de charger 150 remorques routières et transporter 800 passagers. Dans un premier temps, trois allers-retours par semaine seront assurés pour atteindre à terme sept rotations.

L’objectif de cette liaison maritime est de désengorger les axes routiers transpyrénéens et de réduire l’impact environnemental du transport de fret.

Ultérieurement, l’opérateur Acciona Trasmediterranea devrait proposer une 2ème ligne reliant Nantes et Le Havre à Vigo (nord-ouest de l’Espagne) puis Algésiras (sud de l’Espagne).

 

2) Avec une part du rail de 27 % en 2009, le port d’Hambourg confirme sa position de plus grande plateforme d’interconnexion multimodale d’Europe.

Comparativement, la part de marché ferroviaire est de 10 % à Anvers et 9 % à Rotterdam. Ce succès résulte du développement des infrastructures ferroviaires, qui ont fait l’objet d’investissements considérables : 128 millions d’euros entre 2008 et fin 2010. Le port sera ainsi doté de 300 km de voies principales et 160 km de voies privées. Ces bonnes performances sont

également la conséquence de la libéralisation du transport ferroviaire, avec un nombre d’entreprises de transport de fret ferroviaire qui est passé de 60 à 77 entre 2009 et 2010.

 

3) Afin de développer le corridor européen reliant l’Allemagne à la Turquie via les Balkans, la Croatie, la Serbie et la Slovénie ont signé une déclaration pour la création d’une entreprise ferroviaire commune au 1er septembre 2010. Cette compagnie sera dirigée par la Slovénie, pays déjà membre de l’Union européenne et sera chargée de moderniser les voies ferrées, de simplifier et d’accélérer les procédures douanières aux frontières entre les trois pays, ainsi que les contrôles phytosanitaires.

 

Actuellement, 90 % du trafic ferroviaire entre l’Allemagne et la Turquie passe par la Hongrie, contre seulement 10 % à travers les Balkans. A terme, les trois États espèrent générer chacun un gain annuel de 50 millions d’euros.

 

4) Infrabel, gestionnaire d’infrastructure belge, installe 16 000 panneaux solaires sur le toit d’un tunnel ferroviaire, long de 3,4 kilomètres, situé à hauteur de Brasschaat et Schoten (nord de la Belgique). Le coût des travaux est estimé à 14,5 millions d'euros et l'objectif est d’utiliser l'électricité produite dès fin décembre 2010, pour l’alimentation des trains classiques et à grande vitesse de la ligne Amsterdam-Bruxelles-Paris, ainsi que pour la liaison nordsud à Anvers et l’éclairage de la gare d’Anvers Central.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique