logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 21 juin 2017

Coopératives agricoles (21 06 2017)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 15 juin 2017 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ170325270.html

 

Question écrite n° 25270 de Mme Marie-Françoise Perol-Dumont (sénatrice de Haute-Vienne)

Mme Marie-Françoise Perol-Dumont attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur le rôle que pourraient tenir les coopératives agricoles dans la redynamisation de l'agriculture française. 
On compte aujourd'hui 2 600 coopératives agricoles dans notre pays. Si une vingtaine d'entre elles réalisent plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, elles sont constituées à 90 % de petites ou très petites entreprises (PME-TPE).

 

Face à la crise que subit le monde agricole depuis quelques années, due à la volatilité mondiale des cours, à la fin des quotas et à des mécanismes européens de régulation qui peinent à se stabiliser, les organisations représentatives des coopératives estiment que c'est au monde agricole de développer les outils et les conditions qui lui permettront de sortir de la crise, tout en gardant l'État à ses côtés dans un rôle d'accompagnement. Elles suggèrent ainsi une recherche de stabilité réglementaire, un développement de dispositifs fiscaux qui permettront de développer une épargne de précaution, à la fois dans les exploitations mais aussi dans les filières et les coopératives. Elles préconisent également au niveau européen la constitution de stockages privés en cas de crise, comme cela avait été fait pour le porc, l'idée globale étant de développer un dispositif à plusieurs niveaux, réunissant les initiatives des agriculteurs, des filières, de l'État et de l'Europe pour faire face à l'ampleur des crises.

 
Par ailleurs, les coopératives estiment qu'elles peuvent jouer un rôle dans le rayonnement international de l'agriculture française, en s'engageant fortement sur le marché de l'export, et ainsi rentabiliser plus facilement les exploitations.

 
Aussi lui demande-t-elle son opinion sur ce sujet et de quelle manière il conviendrait de valoriser les coopératives en faveur d'une agriculture plus autonome et compétitive.

 

Réponse du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation publiée dans le JO Sénat du 15/06/2017 p. 1988

 

Lire la suite

samedi, 03 juin 2017

Climat des affaires : mai (03 06 2017)

Nous proposons aujourd’hui cette note d’analyse publiée le 23 mai 2017 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2854514#titre-bloc-1...

En mai 2017, le climat des affaires en France et celui de l'emploi s'améliorent - Indicateurs de climat des affaires et de retournement conjoncturel - mai 2017

Sommaire

  1. L'indicateur de climat des affaires confirme la bonne orientation des mois précédents
  2. Le climat de l'emploi s'améliore à nouveau
  3. Révisions

L'indicateur de climat des affaires confirme la bonne orientation des mois précédents

En mai 2017, le climat des affaires demeure favorable, comme depuis le début d'année. L'indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, gagne un point et se situe cinq points au-dessus de sa moyenne de long terme (100). Il s'élève de deux points dans le bâtiment où il atteint un niveau inédit depuis cinq ans. Il augmente aussi légèrement dans le commerce de détail (+2 points) et dans le commerce de gros (+1 point). Il est stable à un niveau élevé dans l'industrie. Enfin, il est quasi-stable dans les services (−1 point) en restant au-dessus de sa normale.

Le climat de l'emploi s'améliore à nouveau

Après s'être un peu infléchi en avril, le climat de l'emploi s'améliore à nouveau en mai, du fait principalement du secteur intérimaire. L'indicateur qui le synthétise gagne deux points à 108, confortant la tendance haussière observée depuis un an. Il se situe ainsi nettement au-dessus de sa moyenne de long terme.

Révisions

Par rapport à sa première estimation le mois dernier, le climat des affaires d'avril 2017 est rehaussé d'un point dans l'industrie et les services. Il est en revanche abaissé d'un point dans le commerce de détail. Ces révisions résultent de l'intégration de réponses tardives d'entreprises.

vendredi, 16 septembre 2016

France : croissance et dette (16 09 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 9 juin 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150917917.html

 

Question écrite n° 17917 de M. Roger Karoutchi (sénateur des Hauts-de-Seine)

Roger Karoutchi attire l'attention de M. le ministre des finances et des comptes publics sur la nouvelle dégradation de la note économique et financière de notre pays. Il relève que l'agence Moody's a baissé, une nouvelle fois, la note souveraine de la France en raison de prévisions macroéconomiques qui ne sont pas encourageantes : une croissance en berne et une dette publique qui ne parviendra pas à être réduite.

 

Il s'inquiète de la stratégie de l'État concernant cette nouvelle appréciation, largement négative, de l'économie française et souhaite connaître la position du Gouvernement, notamment les mesures qui seront prises dans les meilleurs délais par ses services, en lien avec M. le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, pour enfin en finir avec l'immobilisme économique de notre pays.

 

Réponse du Ministère des finances et des comptes publics publiée dans le JO Sénat du 09/06/2016 p. 2567

 

Lire la suite

mardi, 30 août 2016

Economie : conjoncture industrie manufacturière (août 2016) (30 08 2016)

Nous proposons une note d’analyse statistique publiée le 25 Août 2016 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=11&d...

 

En août 2016, le climat des affaires dans l'industrie manufacturière se replie

Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie

Dégradation de l'opinion sur l'activité

En août 2016, le solde d'opinion des industriels sur leur activité passée se dégrade (-6 points) et rejoint son niveau moyen. Celui sur les perspectives personnelles de production, déjà inférieur à la normale en juillet, continue de diminuer (-3 points).

Les industriels sont un peu moins optimistes qu'en juillet sur les perspectives générales de production du secteur (-2 points). Le solde correspondant reste supérieur à sa moyenne de long terme depuis février 2015.

En août, les carnets de commandes se dégarnissent dans leur ensemble : ils sont stables pour les commandes étrangères ; les soldes d'opinion associés restent au-dessus de leur moyenne.

Enfin, les industriels sont moins nombreux qu'en juillet à juger que leurs stocks de produits finis sont supérieurs à la normale : le solde d'opinion correspondant baisse de 6 points et repasse au-dessous de sa moyenne de long terme.

Le repli du climat des affaires d'ensemble provient principalement de l'industrie agro-alimentaire. Dans les matériels de transport et le secteur des "autres industries" le climat des affaires s'altère légèrement. Il se maintient dans les biens d'équipement.

Dans l'agro-alimentaire, le climat des affaires chute

 

Lire la suite

jeudi, 26 mai 2016

Economie France : poids de l’industrie (26 05 2016)

Note d’information publiée le 3 mai 2016 sur le site Vie-publique (cliquer ici pour accéder au site Vie-publique)

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/industrie-quarante-ans-son-poids-economie-ete-divise-par-deux-20160503.html?xtor=EPR-56.html

Industrie : en quarante ans, son poids dans l’économie a été divisé par deux

Le poids de l’industrie dans l’économie française a été divisé par deux entre 1970 et 2014, selon une étude l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), publiée le 26 avril 2016.

Depuis 1970, le poids de l’industrie manufacturière dans la valeur ajoutée totale dégagée par l’économie française est passé de 22,3% à 11,2%. A l’inverse, les services marchands hors commerce ont vu leur part augmenter de 50%, passant de 31,7% à 45,4%. Celle du commerce a légèrement décru, passant de 12,5% à 10,3%. La valeur ajoutée de la branche a été multipliée par 8,6 entre 1970 et 2014 pour atteindre 213,8 milliards d’euros, mais la valeur ajoutée de l’ensemble de l’économie a été multipliée par 17,2.

Plusieurs phénomènes ont joué depuis 1970 :

Lire la suite

jeudi, 28 avril 2016

Promotion immobilière : enquête de conjoncture (avril 2016) (28 04 2016)

Note de conjoncture publiée le 26 avril 2016 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=57&d...

En avril 2016, la demande de logements neufs s'améliore nettement selon les promoteurs immobiliers

La demande de logements neufs est jugée plus forte

En avril 2016, les promoteurs sont plus nombreux à estimer que la demande de logements neufs est forte. Le solde correspondant se redresse nettement et retrouve sa moyenne de long terme, pour la première fois depuis fin 2010.

Les perspectives de mises en chantier se maintiennent

En avril 2016, le solde d'opinion sur les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois se maintient quasiment au niveau de sa moyenne de long terme. La hausse du solde correspondant aux logements destinés à la vente compense la baisse de celui concernant les logements destinés à la location. Les promoteurs sont légèrement moins nombreux qu'en janvier à signaler une baisse de leur stock de logements invendus. Le solde d'opinion correspondant reste supérieur à sa moyenne de long terme.

Les promoteurs sont plus nombreux à juger que le prix moyen des logements a augmenté

Les promoteurs sont plus nombreux qu'en janvier à signaler une hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente ; le solde correspondant demeure cependant inférieur à sa moyenne de longue période. Ils sont plus nombreux à juger que l'apport personnel des candidats à l'acquisition d'un logement neuf a augmenté lors du trimestre précédent ; le solde est nettement supérieur à sa moyenne de longue période. Ils sont également plus nombreux à considérer que les moyens de financement consacrés aux achats de logements neufs augmenteront au cours du prochain trimestre ; le solde associé progresse de nouveau et reste supérieur à sa moyenne.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique