logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

samedi, 19 novembre 2016

Rappel de produits (mise à jour du 18 novembre 2016)

En fonction des alertes, nous proposons ici chaque samedi une liste d’avis publiés dernièrement sur le site de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) du Ministère de l’Economie (cliquer ici pour accéder au site du Ministère de l’Economie)

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Alertes/Avis-...

NDLR du Blog : Les avis de rappels de produits sur le site de la DGCCRF comportent un résumé (produit, société, nature du risque) et surtout un lien permettant d’ouvrir par simple clic une fiche avec photo, description, références du produit et la démarche proposée ; ce lien peut ne plus être opérationnel si la durée de l’alerte est dépassée

16/11/2016 - Avis de rappel d’une serfouette et d’un râteau jouets de marque REVEX
Risque de blessure (perforation) en cas de chute sur les parties pointues de ces jouets.

NOM DU PRODUIT :serfouette et râteau jouets

DESIGNATION OU MODELE :

 

référence

Code-barres

Serfouette

554302

3 295075 543027

Râteau

554282

3 295075 542822

 

15/11/2016 - Avis de rappel d’une alimentation universelle de marque Tréfilaction
Risque de choc électrique

NOM DU PRODUIT : alimentation universelle

DESIGNATION OU MODELE : Dénomination : alimentation universelle 230V-8W

Lot : 13100160

Code-barres : 3218012033863

 

Liste des rappels des 30 jours précédents 

Lire la suite

jeudi, 17 novembre 2016

Alimentation : présence de pesticides (17 11 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 20 octobre 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2016/qSEQ16100980G.html

Question d'actualité au gouvernement n° 0980G de M. Joël Labbé (sénateur du Morbihan)


Chaque semaine nous apporte son lot d'alertes dans le champ de l'alimentation, qui est intimement lié à celui de la santé.

 
Avant-hier, un grand quotidien titrait : « Un bol de pesticides pour votre petit-déjeuner ». L'association Générations Futures venait, en effet, de publier les conclusions d'une étude des plus sérieuses, qui présentait les résultats accablants d'une série d'analyses portant sur un produit de plus en plus présent sur la table du petit-déjeuner, le muesli. 

Ce mélange de fruits desséchés et de céréales est particulièrement prisé des parents soucieux d'apporter à leurs jeunes enfants une alimentation équilibrée, variée et riche en vitamines. Les adolescents et les femmes enceintes sont souvent friands de ce produit a priori au-dessus de tout soupçon en termes de qualité.

 
En fait, selon cette étude, quelque 100 % des échantillons de muesli non bio contiennent une quantité importante de résidus de pesticides, reconnus notamment comme étant des perturbateurs endocriniens. Au passage, l'analyse des échantillons à base de produits bio démontre que ceux-ci en sont indemnes.

 
La concentration moyenne des résidus décelés est de 0,177 milligramme par kilo. Cela peut sembler très faible, mais c'est pourtant 354 fois la concentration maximale admissible dans l'eau de boisson pour l'ensemble des pesticides !


Pourquoi ces produits sont-ils autorisés ? Tout simplement parce que la limite maximale de résidus, la LMR, c'est-à-dire la norme qui s'applique aux aliments, fixe une limite admissible pour chaque substance et chaque type d'aliment et qu'il n'y a pas de limite globale de résidus, comme pour l'eau de boisson. Ainsi n'est-il tenu aucun compte des potentiels « effets cocktail ». Cela laisse la possibilité de multiplier à l'infini le nombre de substances résiduelles. 

Madame la ministre, la Commission européenne a publié, avec près de trois ans de retard, sa définition des perturbateurs endocriniens. Celle-ci est beaucoup trop restrictive, de l'avis même de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, l'ANSES, notre propre agence de sécurité sanitaire, qui propose, quant à elle, une définition bien plus ambitieuse.

 
Dès lors, pouvez-vous nous dire quelle sera la position défendue par la France à Bruxelles, afin d'obtenir une réglementation européenne à la hauteur des enjeux de santé publique et de l'attente de nos concitoyens ?

 

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 14/10/2016 p. 14985

 

Lire la suite

vendredi, 11 novembre 2016

Alcool : lutte contre consommations nocives (11 11 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 6 octobre 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2016/qSEQ160722706.html

 

Question écrite n° 22706 de M. Alain Milon (sénateur du Vaucluse)

Alain Milon attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le rapport publié en juin 2016 par la Cour des comptes sur les politiques de lutte contre les consommations nocives d'alcool. Ce rapport semble remettre en cause les fondements des politiques de santé publique qui reposent jusqu'à maintenant sur la lutte contre les consommations excessives. Le rapport recommande de mettre en œuvre des actions ciblant l'ensemble de la population en souhaitant non plus lutter contre les excès de consommation d'alcool mais en faisant baisser la consommation moyenne. Une telle approche remet ainsi en cause toute idée de consommation modérée. La disparition annoncée des repères de consommation soulève par ailleurs des interrogations quant à la diffusion d'une information utile et efficace pour les consommateurs. L'éventail des mesures proposées par la Cour des comptes, sans priorisation ni ciblage des populations à risque, est source de profondes préoccupations notamment en termes de fiscalité et d'encadrement de la publicité.

 
Il soutient que les seules politiques publiques en matière de lutte contre l'alcoolisme qui sont efficaces sont celles qui sont basées sur la lutte contre les excès et dont les moyens sont orientés vers la prévention et la protection des publics à risque dont les jeunes. En revanche, les politiques qui visent à faire diminuer la consommation globale, y compris des consommateurs modérés, ont démontré leur inefficacité.

 
Il souligne d'ailleurs que la consommation de vin a baissé de 66 % en 50 ans et de 20 % ces dix dernières années.

 
Il souhaite connaitre sa vision sur les fondements des politiques publiques en matière de lutte contre l'alcoolisme et savoir quelles suites le Gouvernement entend donner à ce rapport et aux propositions qui sont faites.

 

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 06/10/2016 p. 4280

 

Lire la suite

mardi, 08 novembre 2016

Champignons : risques d’intoxication (08 11 2016)

Nous proposons aujourd’hui cette note d’analyse publiée le 20 octobre 2016 sur le site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (cliquer ici pour accéder au site de l’ANSES)

 

https://www.anses.fr/fr/content/intoxications-li%C3%A9es-%C3%A0-la-consommation-de-champignons-restez-vigilants.html

Intoxications liées à la consommation de champignons : restez vigilants !

 

Depuis début octobre, 87 cas d’intoxication liés à la consommation de champignons, dont 3 cas  graves, ont été signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance. Face à l’augmentation du nombre de cas, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et la Direction générale de la santé (DGS) mettent en garde les amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter.

 

Lire la suite

samedi, 29 octobre 2016

Rappel de produits (mise à jour du 28 octobre 2016) (29 10 2016)

En fonction des alertes, nous proposons ici chaque samedi une liste d’avis publiés dernièrement sur le site de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) du Ministère de l’Economie (cliquer ici pour accéder au site du Ministère de l’Economie)

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Alertes/Avis-...

NDLR du Blog : Les avis de rappels de produits sur le site de la DGCCRF comportent un résumé (produit, société, nature du risque) et surtout un lien permettant d’ouvrir par simple clic une fiche avec photo, description, références du produit et la démarche proposée ; ce lien peut ne plus être opérationnel si la durée de l’alerte est dépassée

28/10/2016 - Avis de rappel d’un tabard pour enfant par la Société AXE
Risque d’intoxication par contact avec la peau en raison de la teneur élevée en plomb

NOM DU PRODUIT : Tabard rouge pour enfant

MARQUE : Sans marque

DESIGNATION OU MODELE : Dénomination : Tunique de chevalier   Couleur : rouge et bleu

 

26/10/2016 - Avis de rappel savon de marque Aux Temps des Savons
Les jeunes enfants utilisant le canard en tant que jouet, s’exposent à un risque d’intoxication en raison de la présence de phtalates dans la partie plastique jaune du canard et un risque d’étouffement du fait de la petite taille de ce canard qui peut être porté à la bouche par les plus petits

NOM DU PRODUIT : Cupcake de savon canard

MARQUE : Aux Temps des Savons

DESIGNATION OU MODELE : Produit : Cupcake de savon canard     Référence : 1773/03

 

20/10/2016 - Avis de rappel de stylos feutres de marque Giotto
Présence de substances pouvant provoquer des allergies

NOM DU PRODUIT : Etui de feutres Giotto Turbo Scent

MARQUE : GIOTTO

DESIGNATION OU MODELE : Produit : Etui de 8 feutres parfumés  Référence : 424100  (Code-barres : 8000825424106)

 

Liste des rappels des 30 jours précédents

 

Lire la suite

samedi, 15 octobre 2016

Rappel de produits (mise à jour du 14 octobre 2016) (15 10 2016)

En fonction des alertes, nous proposons ici chaque samedi une liste d’avis publiés dernièrement sur le site de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) du Ministère de l’Economie (cliquer ici pour accéder au site du Ministère de l’Economie)

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Alertes/Avis-...

NDLR du Blog : Les avis de rappels de produits sur le site de la DGCCRF comportent un résumé (produit, société, nature du risque) et surtout un lien permettant d’ouvrir par simple clic une fiche avec photo, description, références du produit et la démarche proposée ; ce lien peut ne plus être opérationnel si la durée de l’alerte est dépassée

 

13/10/2016 - Avis de rappel d’un ventilateur Listo distribué par Boulanger
Risque de choc électrique

NOM DU PRODUIT : Ventilateur LISTO VT23 L2 table 23cm

DESIGNATION OU MODELE : VT23 L2 table 23cm

Référence : 8000468

Code-barres : 3497674086640

Lot : 15-51-1004808

 

12/10/2016 - Avis de rappel d’un téléphone Samsung Galaxy Note 7
Risque d’incendie lié à une surchauffe de l’appareil

MARQUE : Samsung

DESIGNATION OU MODELE : : Toutes les références

ANOMALIE : Risque d’incendie lié à une surchauffe de l’appareil

 

Liste des rappels des 30 jours précédents

 

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique