logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

vendredi, 07 février 2014

Retraites : calcul des pensions, erreurs (07 02 2013)

Question de député et réponse ministérielle publiées le 19 novembre 2013 sur le site de l’Assemblée Nationale (cliquer ici pour accéder au site de l’Assemblée Nationale)

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-32838QE.htm

Question n° 32838 de M. Jean-Jacques Guillet (député UMP des Hauts-de-Seine) 

M. Jean-Jacques Guillet attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie, sur le rapport de certification des comptes de la sécurité sociale qui révèle que près d'une pension de retraite versée sur dix est entachée d'une erreur de calcul sur son montant. Quand bien même les erreurs portent souvent sur des montants très réduits, de quelques euros par mois ou même par an, cette situation paraît tout à fait défavorable aux assurés.

Il lui demande comment elle entend endiguer ces erreurs qui sont évitables, selon la Cour des comptes afin que le taux d'erreur soit revu à la baisse et ne tracasse pas inutilement les retraités susceptibles d'être concernés.

Réponse du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé publiée au JO le 19/11/2013 p. 12019

 

Lire la suite

samedi, 16 novembre 2013

Retraités : situation (16 11 2013)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 7 novembre 2013 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ121203563.html

Question écrite n° 03563 de M. Philippe Madrelle (sénateur socialiste de Gironde)

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie, sur la situation de grande précarité dans laquelle vivent de très nombreux retraités et personnes âgées. Alors que leurs ressources n'évoluent pas, ils doivent faire face à des dépenses obligatoires qui, elles, sont en constante augmentation. Il lui rappelle le coût de l'énergie, des assurances complémentaires, maladie et l'incidence des mesures fiscales comme la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie de 0,3 %.

En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui préciser les mesures qu'elle compte prendre afin d'améliorer la protection sociale, le pouvoir d'achat et la place des retraités au sein de notre société.

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 07/11/2013 p. 3223

Lire la suite

mardi, 25 juin 2013

CGOS : vacances pour hospitaliers seniors URGENT (25 06 2013)

 Nous diffusons volontiers pour nos collègues hospitaliers retraités cette information du CGOS Aquitaine offrant 2 séjours sur la Côte d’Azur et la Côte Basque. Téléphoner ou écrire avant le 9 juillet 2013.

SEJOUR COTE D’AZUR  à BANDOL du 7 au 14 Septembre 2013

SEJOUR COTE BASQUE à BIARRITZ du 11 au 15 OCTOBRE 2013

Lire la suite

samedi, 22 juin 2013

Réforme des retraites : communiqué CFR (22 06 2013)

CONFEDERATION NATIONALE DES RETRAITES*

COMMUNIQUÉ DE PRESSE n° 118

RÉFORME DES RETRAITES

I. La Confédération  Française des Retraités (CFR) rappelle qu’elle est favorable à un régime de retraite unique pour l’ensemble des Français, seul garant de l’équité et de la lisibilité capable de rassurer les jeunes générations sur la pérennité du régime de retraite par répartition.

Pour préparer l’atteinte de cet objectif la CFR, comme la majorité des Français, demande des mesures fortes de convergence des régimes de retraites.

II. La CFR s’étonne de constater que la Commission pour l’avenir des retraites s’est écartée de sa mission en préconisant des mesures concernant la fiscalité des retraités qui n’ont rien à voir avec le rééquilibrage financier des régimes de retraites (suppression de la déduction fiscale de 10%, imposition des majorations familiales des pensions de retraite, majoration du taux de CSG), malgré l’engagement du Chef de l’Etat de ne plus aggraver la pression fiscale.

III. La CFR ne peut accepter des mesures qui aboutiraient à un matraquage fiscal des pensions très modestes en raison des effets en cascade qui résulteraient, par exemple, de la suppression de la déduction fiscale de 10%. 

De telles mesures rendraient imposables des retraités modestes qui sont actuellement à la limite d’imposition. Elles auraient des conséquences cumulatives redoutables : le déclenchement de l’application du taux plein de CSG (qu’il est par ailleurs question d’aligner sur celui des actifs), la suppression de l’exonération des impôts locaux et de la redevance de télévision, et la suppression des aides liées à des conditions de ressources calculées sur le revenu fiscal.

IV. La CFR demande instamment au Gouvernement à participer à la conférence sociale du 20 et 21 juin. Il serait incompréhensible que des pistes de réformes et notamment de nouvelles mesures fiscales concernant les retraités puissent être proposées sans que la plus grande organisation de retraités ne soit présente.

Fait à Paris, le 17 juin 2013      N°118

*La Confédération Française des Retraités est constituée des 5 principales organisations de retraités ; Confédération Nationale des Retraités des Professions Libérales–Fédération Nationale des Associations de Retraités – Générations Mouvement Fédération Nationale–Groupement CNR-UFRB– Union Française des Retraités.

83-87 avenue d’Italie 75013 PARIS – Téléphone 01 40 58 15 00

Courriel : conf.retraites@wanadoo.fr

 

Site : www.retraite-cfr.fr

samedi, 08 juin 2013

Filière de la « Silver Economie » et personnes âgées (08 06 2013)

 

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 26 avril 2013 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ13040153G.html

Question d'actualité au gouvernement n° 0153G de M. Yves Daudigny (sénateur socialiste de l’Aisne)

M. Yves Daudigny. Madame la présidente, mesdames, messieurs les ministres, mes chers collègues, ma question s'adresse à Mme la ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l'autonomie. 

Madame la ministre, très concrètement, vous avez annoncé hier, en marge de la réunion du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, des crédits nouveaux pour la médicalisation des établissements pour personnes âgées à hauteur de 100 millions d'euros, dont 15 millions qui viendront abonder les 147 millions votés et 85 millions sous forme d'anticipation d'engagement, ainsi qu'une enveloppe de 120 millions d'euros pour les plans d'aide à l'investissement 2013, soit, au total, 220 millions d'euros supplémentaires qui contribueront également à réduire le reste à charge des personnes âgées séjournant dans ces établissements. 

La deuxième bonne nouvelle, c'est le résultat effectif de votre action pour réduire la sous-consommation des crédits.

 Ces deux bonnes nouvelles traduisent le changement radical de perspective et d'appréhension du vieillissement impulsé par votre ministère.

 Le changement est en effet frappant entre le catastrophisme du gouvernement précédent annonçant des coûts insupportables à la charge de la collectivité – on évoquait jusqu'à 34 milliards d'euros ! –, sans rien prévoir pour autant, et la vision d'avenir que vous portez aujourd'hui. 

Vous avez su voir les potentialités de croissance qui découlent de l'avancée en âge, de la prévention et de l'accompagnement de la perte d'autonomie, ainsi que le moteur économique que constituent ces secteurs, avec la création d'emplois non délocalisables dans les services à la personne, le développement des technologies et du numérique et leurs répercussions bénéfiques sur tous les secteurs d'activité.

Il est vrai que le secteur de la prise en charge de la perte d'autonomie ne connaît pas la crise, comme en témoignent les principaux groupes gestionnaires de maisons de retraite, qui connaissent une progression de 7 % à 20 % de leurs bénéfices.

Madame la ministre, je vous remercie de bien vouloir nous préciser votre programme et nous dire en plus sur ce formidable challenge que représente la « silver économie »  pour l'avenir économique de la France et pour le bien-être de la population.

 

Réponse du Ministère chargé des personnes âgées et de l'autonomie publiée dans le JO Sénat du 26/04/2013 - p. 4062

 

Lire la suite

jeudi, 18 avril 2013

Retraités et complémentaire santé (18 04 2013)

Communiqué de presse diffusé le 15 avril 2013 par la Confédération Française des Retraités (cliquer ici pour accéder au site de la CFR)

www.retraite-cfr.fr

Communiqué de Presse n°117 : Complémentaire santé : les retraités oubliés ?

Victimes du désengagement de l’assurance maladie obligatoire, des effets des dépassements d’honoraires, et de tarifs des complémentaires santés qui augmentent avec l’âge, les retraités sont les premiers concernés par le renoncement aux soins.

La CFR, par lettre du 16 janvier 2013, a alerté Madame Marisol TOURAINE, Ministre, des affaires sociales, sur les effets de cette situation et demeure dans l’attente d’une réponse.

Les députés viennent de voter la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés actifs. La CFR salue cette amélioration de la protection de la santé conforme aux grands principes fondateurs de l’assurance maladie en France mais interpelle les pouvoirs publics sur l’urgence d’une solution équivalente ouverte aux retraités.

Fait à Paris, le 15 avril 2013

 

La Confédération Française des Retraités est constituée des 5 principales organisations de retraités : Aînés Ruraux Fédération Nationale – Groupement CNR-UFRB - Confédération Nationale des Retraités des Professions Libérales - Fédération Nationale des Associations de Retraités - Union Française des Retraités

83-87 avenue d’Italie - 75013 PARIS – Tél : 01 40 58 15 00

Fax 01 40 58 15 15 – courriel : conf.retraites@wanadoo.fr – site : www.retraite-cfr.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique