logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 16 mai 2013

Situation des hôpitaux (16 05 2013)

Question orale de sénateur et réponse ministérielle publiées sur le site du Sénat le 18 avril 2013 (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ13040092C.html

Question thématique n° 0092C de Mme Laurence Cohen (Val-de-Marne - CRC)

Mme Laurence Cohen. Nombre des difficultés rencontrées par les hôpitaux sont liées à la restriction des moyens décidée par le précédent Gouvernement, conformément à la sacro-sainte loi de la diminution des dépenses publiques.

Les effets négatifs de l'application de la loi HPST, dite loi Bachelot, et de la T2A ne cessent de se faire sentir, aussi bien du côté des patients que de celui des praticiens, d'où l'importance de se fixer des objectifs ambitieux et de rompre avec les logiques suivies jusqu'à présent.

L'hôpital est en souffrance, et l'onde de choc est considérable : manque flagrant de lits, nombre de médecins plus qu'insuffisant, délais d'attente inacceptables pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste.

Il est impossible de parler ici de tous les hôpitaux au bord de l'explosion. Je vous invite à vous rendre sur le site internet de la coordination des hôpitaux et maternités de proximité : ce qu'on y découvre est édifiant ! Je veux une nouvelle fois, madame la ministre, attirer votre attention sur ce qui se passe à l'Hôtel-Dieu, dont la situation mérite une vaste mobilisation des pouvoirs publics et rend urgente l'adoption, proposée par le groupe CRC, d'un moratoire sur toutes les restructurations et fermetures en cours.

Le désarroi des personnels hospitaliers est profond. Vous avez fait mention du rapport Couty : il comporte effectivement des pistes intéressantes, mais je ne suis pas persuadée qu'elles répondent aux inquiétudes des professionnels et des patients.

Ma question est simple : comptez-vous, madame la ministre, proposer la suppression de la taxe sur les salaires, ce qui permettrait de résoudre en partie les difficultés financières des hôpitaux et ne serait que justice, dans la mesure où le secteur privé en bénéficie déjà ? 

Réponse de la Ministre des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 18/04/2013 – p. 3486

 

Lire la suite

vendredi, 08 mars 2013

Prise en charge de personnes âgées dépendantes (08 03 2013)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 21 février 2013 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120701039.html

Question écrite n° 01039 de M. Bernard Piras (Drôme - SOC)

M. Bernard Piras attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie, sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

 

En effet, il s'avère que notre pays est particulièrement déficitaire et en retard dans ce domaine que ce soit en termes de structures d'accueil, de formation du personnel soignant, ou en matière de quotas de personnel par établissement.

Cette situation conduit à une prise en charge de mauvaise qualité dans certaines structures, et à la constitution de longues listes d'attente faute d'établissement pouvant accueillir.

Dans le même temps, de nombreux projets sont en attente faute de financement de l'État. 

Il lui demande de lui indiquer les mesures qu'elle entend prendre pour remédier à tous ces dysfonctionnements.

Réponse du Ministère chargé des personnes âgées et de l'autonomie publiée dans le JO Sénat du 21/02/2013 – p. 620

Lire la suite

dimanche, 18 mars 2012

Grand prix du maire de Champignac 2011 (3/3) (18 03 2012)

Nous proposons le dimanche depuis le 22 janvier 2012 la suite d’une chronique consacrée à des débordements d’éloquence orale ou écrite, tel le héros  de la bande dessinée Spirou, initiée sur ce blog le 27 juillet 2007 (grands prix des années précédentes) et lue sur le site suisse La Distinction (cliquer ci-dessous pour accéder au site de La Distinction)

http://www.distinction.ch/LD.Champignac/LD.Champignac.html

Candidats 2011 (suite et fin)

Candidate n° 25

«Alors que le Cycle d’orientation s’apprête à vivre une rentrée historique sous une forme nouvelle, l’une des écoles qui l’a précédé célèbre les quarante ans de sa disparition.»

Chantal Renevey, in Les clefs de l’école, Genève, mai 2011

Candidat n° 26

«Excusez-moi de prolonger inutilement ce débat.»

Laurent Ballif, syndic de Vevey et député socialiste, au Grand Conseil vaudois, 7 juin 2011, 14h25

Candidat n° 27

«…j’étais conscient que nous étions sur le fil du rasoir, mais du bon côté.»

Marc Fuess, ex-directeur général de la BCGE, in Le Temps, 25 mai 2011

Candidat n° 28

«Mais s’il s’incline, ce sera la tête haute.»

Alain Thévoz, commentateur très sportif, supra RSR1-La Première, 29 mai 2011, 18h14

Candidat n° 30

Lire la suite

dimanche, 11 mars 2012

Grand prix du maire de Champignac 2011 (2/3) (11 03 2012)

Nous proposons le dimanche depuis le 22 janvier 2012 la suite d’une chronique consacrée à des débordements d’éloquence orale ou écrite, tel le héros  de la bande dessinée Spirou, initiée sur ce blog le 27 juillet 2007 (grands prix des années précédentes) et lue sur le site suisse La Distinction (cliquer ci-dessous pour accéder au site de La Distinction)

http://www.distinction.ch/LD.Champignac/LD.Champignac.html

Candidats 2011 (suite)

Candidat n° 11

«– Comment avez-vous pris la décision d’interrompre votre grève de la faim?
– Ça a été une décision difficile à prendre, j’ai ruminé longtemps.»

Bernard Rappaz, affamé, in 24 Heures, 13 janvier 2011

Candidat n° 12

«“Dans notre pays, 70% des gens portent des lunettes. Est-ce que c’est normal que cela soit à la charge de l’assurance de base? Tout cela a une répercussion sur le montant des primes”, explique-t-il, avouant même qu’il ne voyait pas vraiment où était le problème.»

Didier Burkhalter, conseiller fédéral, in 24 Heures, 3 février 2011

Candidat n° 13

Lire la suite

dimanche, 04 mars 2012

Grand prix du maire de Champignac 2011 (1/3) (04 03 2012)

Nous proposons le dimanche depuis le 22 janvier 2012 la suite d’une chronique consacrée à des débordements d’éloquence orale ou écrite, tel le héros  de la bande dessinée Spirou, initiée sur ce blog le 27 juillet 2007 (grands prix des années précédentes) et lue sur le site suisse La Distinction (cliquer ci-dessous pour accéder au site de La Distinction)

http://www.distinction.ch/LD.Champignac/LD.Champignac.html

PALMARES 2011

Champignac d'Or 2011

Jacqueline de Quattro, conseillère d’État PLR vaudoise (candidate n°6), pour :

"Je pense que dans toute réforme il y a des choses qui changent. "

Champignac d'Argent 2011

Séverin Bez, directeur général de l’enseignement postobligatoire vaudois (candidat n°8), pour:

"Le tabagisme et la fumée passive étant des projets de santé publique majeurs, le Conseil d’État a décidé que la fonction publique devait jouer un rôle moteur."

Mentions spéciales

Mention Double Peine

Lire la suite

jeudi, 15 décembre 2011

Retraites : idées de réforme ? (15 12 2011)

Communiqué de Presse diffusé le mercredi 14 décembre 2011 par la Confédération Française des Retraités à laquelle adhère l’Association Nationale des Retraités Hospitaliers (cliquer ici pour accéder au site de l’ANHR)

http://www.retraites-hospitaliers.fr/.html

 

 

M. Charles Beigbeder, secrÉtaire national de l’UMP dÉpasse les bornes

Dans un article publié dans le journal Les Echos le 13 décembre, Monsieur Beigbeder propose de désindexer les retraites au-delà de 1000 euros par mois sur la période 2012 à 2017. Il estime que cette mesure rapporterait 13,5 milliards d’euros par an aux finances publiques.

Est-ce un début de programme électoral de l’UMP ?  Les retraités apprécieront !  

Monsieur Beigbeder semble bien mal connaître son dossier :

La très grande masse des retraites est financée non par l’Etat mais par des cotisations payées par les entreprises et les salariés.

Seules les retraites versées aux fonctionnaires (60 milliards d’euros par an toutes fonctions publiques confondues) sont pour leur plus grande part financées sur fonds publics. Il en est de même du déficit du  régime général du secteur privé (6,4 milliards d’€ en 2011 mais en voie de résorption par les mesures prises en 2010 et 2011)

Alors d’où sort ce  chiffre de 13,5 milliards d’€ par an d’économies de fonds publics ?

Monsieur Beigbeder proposerait-il sans le dire explicitement l’appropriation par l’Etat d’une partie des cotisations versées par les entreprises et les salariés ?

Si tel était le cas c’est l’ensemble des actifs et des retraités qui apprécieraient avec les conséquences électorales que l’on peut imaginer !

  Fait à Paris, le 14 décembre 2011

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique