logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 15 septembre 2011

Inflation : point août 2011 (15 09 2011)

Extraits d’un article de M. Frédéric Schaeffer publié le 13 septembre 2011 sur le site des Echos (cliquer ici pour accéder au site des Echos)

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201630171659-l-inflation-au-plus-haut-depuis-pres-de-trois-ans-218484.php

Les prix ont progressé en août de 1,99 % par rapport à la dernière revalorisation du SMIC, soit un centième de point en dessous du seuil déclenchant un nouveau relèvement du salaire minimum…/…

Août aura pourtant été marqué par une hausse de 0,5 % des prix, portant le taux d'inflation à 2,2% sur un an, son plus haut niveau depuis octobre 2008. Cette hausse s'explique en grande partie par des effets saisonniers : avec la fin des soldes, les prix de l'habillement et des chaussures ont rebondi de 9,8 %. A cela, s'ajoute la hausse des tarifs de l'électricité et les répercussions persistantes de l'envolée du prix des matières premières agricoles sur ceux des produits alimentaires…/…

le taux d'inflation devrait continuer à progresser jusqu'en octobre, un scénario conforme à celui de l'Insee qui anticipe alors un pic à 2,5 %,…/…

mercredi, 22 juin 2011

Revalorisation des retraites (22 06 2011)

Question  de sénateur et réponse ministérielle publiées le 1er juin 2011 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ110317876.html

Question écrite n° 17876 de M. Yves Chastan (sénateur socialiste de l’Ardèche) publiée dans le JO Sénat du 31/03/2011 p. 764

M. Yves Chastan attire l'attention de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la motion adoptée par l'Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie (UNPRG) et par l'Association nationale des retraités de La Poste et de France Télécom (ANR), par laquelle l'ensemble de leurs membres demandent que le calcul de la revalorisation des pensions de retraite tienne compte de l'évolution des dépenses contraintes ainsi que de celle des salaires.

Actuellement, la revalorisation des pensions s'effectue, chaque année, sur la base de l'indice des prix de l'INSEE de l'année précédente et de l'indice prévisionnel de l'année concernée.

Or, l'indice de prix ne constitue pas un indice de coût de la vie ni même un indice de pouvoir d'achat. Par conséquent, il ne tient pas compte des dépenses contraintes et des dépenses qui pèsent sur le revenu disponible.  Dès lors, l'application stricte de l'évolution moyenne de l'indice INSEE pour la revalorisation annuelle des pensions ne peut conduire, selon l'UNPRG et l'ANR, qu'à un appauvrissement des retraités.

Par ailleurs, le système de revalorisation des pensions apparaît déconnecté de l'augmentation globale de la richesse nationale produite entraînant un accroissement de l'écart relatif de pouvoir d'achat des actifs et des retraités. Aussi, l'UNPRG et l'ANR demandent que le calcul de la revalorisation des pensions intègre l'évolution des dépenses contraintes ainsi que celle des salaires.

Il lui demande donc de bien vouloir lui faire connaître les mesures qu'elle compte prendre pour répondre aux attentes de l'UNPRG et de l'ANR et ainsi permettre aux retraités de pouvoir vivre décemment.

Réponse du Ministère du budget, des comptes public, de la fonction publique et de la réforme de l'État publiée dans le JO Sénat du 16/06/2011 - page 1586

Afin de garantir le pouvoir d'achat de chaque pension, la loi portant réforme des retraites du 21 août 2003 a généralisé le principe d'une indexation des pensions sur l'inflation en vigueur au régime général depuis 1993. Elle a également réaffirmé le choix de la répartition et de la solidarité entre les générations, en sauvegardant nos régimes de retraite.

Lire la suite

mercredi, 15 juin 2011

Inflation 2010 (2/2) (15 06 2011)

Analyse (hors tableaux et graphiques) de Mmes Géraldine Seroussi et Marie-France Scansaroli, division des Prix à la consommation de l’INSEE publiée le 9 juin 2011 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE et au texte complet du rapport)

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1355

 

Résumé

L’inflation, mesurée par l’évolution des prix à la consommation, a atteint + 1,8 % entre fin 2009 et fin 2010, en glissement annuel, soit le double de l’année précédente. En moyenne annuelle, l’indice des prix a progressé de 1,5 % en 2010, contre 0,1 % en 2009. Toujours portée par la hausse des prix des services, l’inflation de 2010 doit son accélération au prix de l’énergie. Au sein de l’Union européenne, la France conserve un taux proche de celui de l’Allemagne et de la zone euro.

Sommaire

·         + 1,8 % entre fin 2009 et fin 2010

·         Énergie : les prix augmentent dans le sillage de la hausse des cours

·         Produits alimentaires : conditions climatiques délicates et difficultés de production

·         Les services et les tarifs tirent toujours l’inflation vers le haut

·         Les transports aériens multiplient les promotions

·         Produits manufacturés : hausses et baisses de prix se compensent

·         Les prix des biens à forte composante technologique continuent de baisser

Encadrés

·         Le point sur le Smic

·         La baisse de la TVA dans la restauration et les cafés

·         L’inflation dans l’Union européenne

·         Les prix par catégorie de ménages

Les transports aériens multiplient les promotions

Lire la suite

mardi, 14 juin 2011

Inflation 2010 (1/2) (14 06 2011)

Analyse (hors tableaux et graphiques) de Mmes Géraldine Seroussi et Marie-France Scansaroli, division des Prix à la consommation de l’INSEE publiée le 9 juin 2011 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE et au texte complet du rapport)

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1355

 

Résumé

L’inflation, mesurée par l’évolution des prix à la consommation, a atteint + 1,8 % entre fin 2009 et fin 2010, en glissement annuel, soit le double de l’année précédente. En moyenne annuelle, l’indice des prix a progressé de 1,5 % en 2010, contre 0,1 % en 2009. Toujours portée par la hausse des prix des services, l’inflation de 2010 doit son accélération au prix de l’énergie. Au sein de l’Union européenne, la France conserve un taux proche de celui de l’Allemagne et de la zone euro.

Sommaire

·         + 1,8 % entre fin 2009 et fin 2010

·         Énergie : les prix augmentent dans le sillage de la hausse des cours

·         Produits alimentaires : conditions climatiques délicates et difficultés de production

·         Les services et les tarifs tirent toujours l’inflation vers le haut

·         Les transports aériens multiplient les promotions

·         Produits manufacturés : hausses et baisses de prix se compensent

·         Les prix des biens à forte composante technologique continuent de baisser

Encadrés

·         Le point sur le Smic

·         La baisse de la TVA dans la restauration et les cafés

·         L’inflation dans l’Union européenne

·         Les prix par catégorie de ménages

 

INFLATION 2010 : + 1,8 % entre fin 2009 et fin 2010

Lire la suite

lundi, 16 mai 2011

Prix à la consommation : point avril 2011 (16 05 2011)

Extraits d’une note publiée le 12 avril 2011 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=29&date=20110512

En avril 2011, hausse des prix à la consommation : +0,3 %

Indice des prix à la consommation – Avril 2011 : Évolution mensuelle : +0,3 % ; variation annuelle : +2,1 %

En avril 2011, l’indice des prix à la consommation (IPC) est en hausse de 0,3 %, après une augmentation de 0,8 % en mars. Sur un an, il s’accroît de 2,1 % (+2,0 % en mars). Hors tabac, l’indice est également en hausse de 0,3 % en avril (+2,0 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,2 % (+2,1 % sur un an).

L’accroissement des prix au mois d’avril provient tout à la fois de l’augmentation des prix des produits manufacturés liée notamment à la fin progressive des soldes d’hiver et des fortes hausses de prix des produits énergétiques et alimentaires.

Augmentation des prix des produits manufacturés

Lire la suite

lundi, 18 avril 2011

Hausse du SMIC ? (18 04 2011)

Extraits d’un article de MM. Derek PERROTTE ET Frédéric SCHAEFFER publié le 15 avril 2011 sur le site des Echos (cliquer ici pour accéder au site des Echos)

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201303531256-une-hausse-anticipee-du-smic-d-au-moins-2-se-profile.htm

…/… Le Code du travail prévoit en effet que, lorsque la hausse des prix atteint 2 % en glissement depuis la dernière revalorisation du salaire minimum (en l'occurrence + 1,6 % le 1er janvier 2011), ce dernier doit être automatiquement revalorisé, « dans la même proportion ». Et ce, dès le premier jour du mois suivant la publication de l'indice…/…

Depuis la dernière revalorisation, l'indice des prix à la consommation avait déjà progressé, fin mars, de plus de 1,4 %. Compte tenu de l'accélération actuelle de l'inflation, le franchissement de la barre des 2 % « pourrait intervenir à partir d'avril et plus sûrement en mai », calcule Coe-Rexecode (« Les Echos » d'hier). Ce qui entraînerait une hausse du SMIC au 1er juin…/…

Le 1er avril, l'accélération de la hausse des prix a déjà entraîné une hausse plus élevée que prévu des retraites (2,1 % au lieu de 1,8 %)…./…

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique