logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 13 septembre 2016

Pensions de réversion : délai maximum de versement (13 09 2016)

Nous proposons aujourd’hui cette note d’analyse publiée le 6 septembre 2016 sur le site Vie-publique (cliquer ici pour accéder au site Vie-publique)

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A10921?xtor=EPR-100.html

Pension de réversion : le délai maximal de versement réduit à quatre mois

Quatre mois : c'est le délai à l'issue duquel la pension de réversion doit être versée après le dépôt d'une demande complète. Cette extension de la garantie de paiement aux pensions de réversion vient en effet d'être instaurée par un décret publié au « Journal officiel » du 31 août 2016.

Cette mesure s'applique à partir du 1er septembre 2016 pour toutes les demandes de pension de réversion relevant des organismes du régime général.

  Rappel :

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé (salarié ou fonctionnaire). Elle est versée, sous certaines conditions, au conjoint survivant, aux ex-conjoint(s), ou aux orphelins (si le défunt était fonctionnaire).

Textes de référence

Et aussi sur service-public.fr

Pour en savoir plus

Extension de la garantie de paiement des retraites aux pensions de réversion 

vendredi, 02 septembre 2016

Calendrier Gérontologie 64 : septembre 2016 (02 09 2016)

CALENDRIER MENSUEL DES ACTIONS DE LA GERONTOLOGIE ET DU HANDICAP DANS LES PYRENEES ATLANTIQUES : septembre 2016

Nous diffusons volontiers les actions relayées et coordonnées par nos amis du CIAPA (Comité départemental d'Intervention et d'Animation Pour l'Autonomie) sur notre département (cliquer ici pour accéder au site du CIAPA)

http://ciapa.fr/index.html

 

lieu/date

j

v

s

l

m

m

j

v

l

m

m

j

v

l

m

m

j

v

l

m

m

j

v

Sept. 2016 

1

2

3

5

6

7

8

9

12

13

14

15

16

19

20

21

22

23

26

27

28

29

30

Bayonne

               

 

           

 

 

 

 

 

x

 

 

Bedous

               

 

 

x

       

 

 

 

 

 

 

 

 

Biarritz

         

x

   

 

 

x

       

x

 

 

 

 

xx

 

 

Cambo

               

 

 

x

 

x

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Gelos

               

 

           

 

x

 

 

 

x

 

 

Hendaye

         

x

   

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

Lanne-en-B.

               

 

   

x

     

 

 

 

 

 

 

 

 

Lescar

     

x

       

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

Mauléon

               

 

           

 

 

 

 

x

 

 

 

Morlaas

               

 

           

 

 

 

 

x

 

 

 

Oloron

             

x

x

           

 

 

 

 

 

 

 

 

Pau

 

x

 

xx

x

x

xx

xx

x

x

x

x

xx

xx

xxx

 

xx

x

x

x

 

xx

xx

St Jean de L.

               

 

           

 

 

 

x

 

 

 

 

Thèze

               

 

           

x

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 02 à PAU à 15h : Réunion d’information « Bien chez soi »,

 

Lire la suite

mercredi, 31 août 2016

Hommage à Monsieur Claude-Guy Charlotte (31 08 2016)

Disparu jeudi dernier 25 août, à l’âge de 82 ans, entouré des siens, notre collègue Claude-Louis Charlotte fut un directeur d’hôpital dynamique et éminent (CH de Pau, CHU de Reims puis de Strasbourg).

Débordant de vitalité et de générosité, il a participé activement à la vie paloise (adjoint au maire), et à sa retraite, il s’impliqua dans plusieurs associations (dont la nôtre) et sociétés savantes (Académie du Béarn).

Sa cordialité et sa gentillesse nous avaient frappés lors de sorties communes (repas en cidrerie par exemple) quand on mesure la densité et le niveau des responsabilités qu’il a exercées et illustrées. Sa conférence sur l’histoire de l’hospitalisation à Pau restera dans nos mémoires par sa verve et sa richesse documentaire.

Au revoir et merci, Monsieur Charlotte !

lundi, 22 août 2016

Retraités : pouvoir d’achat (22 08 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 9 juin 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2016/qSEQ160320605.html

 

Question écrite n° 20605 de Mme Brigitte Micouleau (sénateur de Haute-Garonne)

 

Mme Brigitte Micouleau attire l'attention de M. le Premier ministre sur la colère grandissante des retraités quant à la dégradation de leur pouvoir d'achat, mais aussi de leur droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale.

 
Cette dégradation de leur situation est confirmée par les dernières statistiques de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). En effet, si le taux de pauvreté chez les retraités avait diminué entre 2010 et 2012, il a malheureusement connu une nouvelle augmentation depuis. Avec 39 000 retraités pauvres supplémentaires en un an, notre pays compte aujourd'hui près de 1,1 million de retraités vivant sous le seuil de pauvreté, soit environ 10 % de l'ensemble de cette catégorie de la population !

 
Rien d'étonnant, hélas, lorsque l'on sait qu'aucune revalorisation des pensions de retraite n'est intervenue depuis avril 2013, alors que, dans le même temps, la taxe sur les retraites a, elle, vu son taux porté à 0,3 %.

 
Aussi, elle lui demande quelles mesures le Gouvernement compte mettre en œuvre rapidement afin de permettre aux retraités de voir leur pouvoir d'achat, et donc leurs conditions de vie, sensiblement améliorés. 

 

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 09/06/2016 p. 2514

 

Lire la suite

vendredi, 29 juillet 2016

Retraités modestes : mesures fiscales (29 07 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 7 juillet 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ151018443.html

 

Question écrite n° 18443 de M. Jean-Paul Fournier (sénateur du Gard)

Jean-Paul Fournier souligne à Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes les conséquences désastreuses en termes de pouvoir d'achat, mais aussi de reconnaissance de la Nation, qu'engendre la suppression de la demi-part fiscale pour les personnes veuves ayant élevé un enfant. Votée en 2008, cette mesure est entrée en vigueur progressivement jusqu'en 2014, année de sa totale application. À cela s'ajoute une fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants décidée dans le cadre de la loi n° 2013-1278 du 29 décembre 2013 de finances pour 2014.

 
Ainsi, des retraités jusque là non imposables sont désormais assujettis à la contribution sociale généralisée (CSG) et au remboursement de la dette sociale (RDS), sans oublier la taxe d'habitation et la taxe foncière, qui atteignent pour certains des sommes astronomiques par rapport à leur revenu.

 
L'impact financier pour les retraités modestes est très lourd. S'il revient au législateur de modifier ces mesures dans le cadre de l'examen du projet de loi n° 3096 (Assemblée nationale, XIVe législature) de finances pour 2016, il incombe à l'État d'agir pour accompagner socialement, mais aussi fiscalement, ces nouveaux contribuables, dont certains sont dans des situations budgétaires plus que délicates. Aussi, il lui demande de bien vouloir préciser les mesures transitoires qu'elle compte prendre pour atténuer les conséquences néfastes de ces deux décisions.

 

Réponse du Secrétariat d'État, auprès du ministère des finances et des comptes publics, chargé du budget publiée dans le JO Sénat du 07/07/2016 p. 3034

 

Lire la suite

mercredi, 27 juillet 2016

Pension de réversion et PACS (27 07 2016)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 7 juillet 2016 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2016/qSEQ160521635.html

Question écrite n° 21635 de M. Simon Sutour (sénateur du Gard)

Simon Sutour attire l'attention de M. le ministre des finances et des comptes publics sur la possibilité de faire évoluer les droits des personnes liées par un pacte civil de solidarité (PACS) en matière de pension de réversion.En effet, les personnes liées par un PACS ne sont pas considérées comme étant dans une situation identique à celle des époux.


De ce fait, le législateur a pu fixer des règles différentes pour ces catégories de personnes sans contrevenir au principe d'égalité (arrêts du Conseil d'État des 28 juin 2002 et 6 décembre 2006). 

Aussi, il souhaiterait savoir si le Gouvernement envisage de faire également progresser les droits des personnes liées par un PACS, et qui ne souhaitent pas se marier, notamment en leur ouvrant le droit à la pension de réversion. 

 

Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 07/07/2016 p. 3012

 

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique