logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

vendredi, 07 août 2009

télévision en milieu rural (07 08 2009)

Situation des petites communes face à la disparition de la télévision analogique

 

Question sénatoriale et réponse ministérielle publiées le 17 juillet 2009 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ09070353G&idtable=q217834|q218083|q218084|q218085|q218086|q218087|q218088|q218089|q218090|q218091&&rch=qs&de=20090715&au=20090804&dp=3+ans&radio=deau&aff=ar&tri=da&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

 

Question d'actualité au gouvernement n° 0353G de M. Yves Détraigne, sénateur UC de la Marne.

Ma question s'adresse à M. le ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire.

La manière dont sont prévus le déploiement de la télévision numérique et la coupure du signal analogique risque de se traduire, pour plus de un million d'habitants en milieu rural, par la suppression pure et simple de la télévision !

 
La loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur prévoit, en effet, une obligation de couverture TNT par les chaînes historiques à hauteur de 95 % de la population au niveau national et de 91 % seulement par département.

De ce fait, seuls 1 626 réémetteurs seront totalement ou partiellement mis aux normes TNT. Près de 2 000 autres réémetteurs, qui diffusent aujourd'hui la télévision analogique sur le territoire métropolitain, ne seront pas systématiquement équipés par les chaînes pour diffuser le numérique.

Si les habitants desservis par ces réémetteurs – au nombre de plusieurs centaines de milliers répartis sur une quarantaine de départements – veulent continuer à recevoir au moins une partie des dix-huit chaînes gratuites de la TNT, dont les chaînes du service public pour lesquelles ils seront de toute façon obligés de s'acquitter de la redevance, ils devront, soit, à titre individuel, passer par le réseau câblé, par l'ADSL ou par le satellite, soit, à titre collectif, par le biais de leur commune qui en aura la charge, financer la mise aux normes TNT du réémetteur local.

Ils seront condamnés, en quelque sorte, à une double peine : continuer à payer la redevance pour un service qui aura disparu, financer le maintien de ce service, et parfois à un coût très élevé.

Or il n'échappe pas à votre vigilance, monsieur le ministre, que les communes qui se trouvent dans cette situation n'ont évidemment pas de réseau câblé ; bien souvent, elles attendent encore l'ADSL ou, lorsqu'elles en disposent, le reçoivent à un débit inférieur à celui que nécessite la TNT. De plus, certains documents d'urbanisme concernant notamment des secteurs protégés et classés auxquels appartiennent une partie des communes concernées interdisent purement et simplement l'installation de paraboles satellitaires.

 
 Nous sommes donc face à un risque avéré de nouveau recul du service public en milieu rural.

Étant donné la gravité de cette situation, pouvez-vous nous dire, monsieur le ministre, ce que le Gouvernement entend faire pour que le passage au « tout numérique » n'amplifie pas la fracture territoriale ?

 

Lire la suite

jeudi, 06 août 2009

la France dans 15 ans (5 et 6 août 2009)

La France dans 15 ans : Perspectives économiques (suite et fin)

 

Résumé en 2 parties (publiées sur ce blog les 5 et 6 août 2009) soit 6 pages pour synthètiser un rapport passionnant de plus de cent pages publié  en juillet 2008 sur le site du Conseil d’Analyse Economique (CAE) (cliquer ici pour accéder au site du CAE ou au résumé du rapport)

http://www.cae.gouv.fr/spip.php?breve1

http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/CAE_France_15ans_RESUME.pdf

 

RESUME

1er volet (publié le 5 août 2009) :

Quels sont les défis et les opportunités pour l’économie française à long terme ?

Les difficultés de la prospective :

Spécificités françaises et scénarios prospectifs

 

2e volet :

Les principales conclusions

 

 

Les principales conclusions

 

La France est immergée dans le monde. Son avenir dépendra à la fois de son environnement extérieur et de sa capacité à faire évoluer ses structures internes.

 

Lire la suite

mercredi, 05 août 2009

la France dans 15 ans (5 et 6 août 2009)

La France dans 15 ans : Perspectives économiques (1er volet)

 

Résumé en 2 parties (publiées sur ce blog les 5 et 6 août 2009) soit 6 pages pour synthétiser un rapport passionnant de plus de cent pages publié  en juillet 2008 sur le site du Conseil d’Analyse Economique (CAE) (cliquer ici pour accéder au site du CAE ou au résumé du rapport)

http://www.cae.gouv.fr/spip.php?breve1

http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/CAE_France_15ans_RESUME.pdf

 

RESUME

1er volet :

Quels sont les défis et les opportunités pour l’économie française à long terme ?

Les difficultés de la prospective :

Spécificités françaises et scénarios prospectifs

 

2e volet :

Les principales conclusions

 

Quels sont les défis et les opportunités pour l’économie française à long terme ?

Les économistes du Conseil d’analyse économique en débattent depuis une dizaine d’années dans plus de 80 rapports. Le Premier ministre et le secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des politiques publiques et du Développement de l’économie numérique ont engagé un exercice de prospective sous le nom de « France 2025 ». Dans ce cadre, ils ont demandé au Conseil d’analyse économique de réfléchir en amont sur les risques et tendances pour l’économie française à quinze ans.

 

Cet ouvrage synthétise les échanges entre les économistes du CAE, discute d’hypothèses plausibles et cherche à dresser quelques scénarios sur les évolutions possibles du monde, de l’Europe et de la France. Les discussions ont abordé cinq thématiques: la mondialisation, l'Europe, les nouveaux gisements de croissance, la place des institutions et la modernisation du contrat social. Trois scénarios ont alors été imaginés: le fil de l'eau, le repli sur soi et l’acceptation du changement.

 

Cette publication a été rédigée par la cellule permanente du Conseil d’analyse économique à partir de contributions venant des membres du CAE qui ont répondu à un questionnaire. Elle est aussi basée sur les échanges ayant eu lieu lors d’une réunion plénière du CAE. Enfin, une trentaine de rapports du CAE (consultables sur : www.cae.gouv.fr) ont aussi été mobilisés. L’ensemble ne prétend toutefois pas à l’exhaustivité.

 

Ce travail a été présenté à Monsieur Eric Besson, secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des politiques publiques et du Développement de l’économie numérique le 30 juillet 2008.

Lire la suite

mardi, 04 août 2009

APA et PCH : point au 31 12 2008 (4 08 2009)

L’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap au 31 décembre 2008

 

Synthèse de l’Etude n°690 de Mmes Clotilde Debout et Seak-Hy Lo publiée en mai 2009 sur le site de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) (cliquer ici pour accéder au site de la DREES et au rapport complet)

 

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/etudes-recherche-statistiques-drees/publications/etudes-resultats/no-690-allocation-personnalisee-autonomie-prestation-compensation-du-handicap-au-31-decembre-2008-.html

http://www.sante.gouv.fr/drees/etude-resultat/er-pdf/er690.pdf

 

 

 Au 31 décembre 2008, 1 115 000 personnes bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), soit une augmentation de 3,4 % en un an, en ralentissement par rapport à la hausse observée au cours de l’année précédente (+5,1 % de décembre 2006 à décembre 2007). Le taux d’acceptation des premières demandes d’obtention de l’APA reste stable : trois premières demandes d’APA à domicile sur quatre sont acceptées, neuf sur dix en établissement. 5 % des bénéficiaires vivant à domicile et 7 % des personnes vivant dans un établissement ont cessé de percevoir l’APA ou ont changé de dispositif au cours du trimestre.

 

Au 31 décembre 2008, 62 % des bénéficiaires de l’APA vivaient à domicile (contre 61 % fin 2007), et 38 % en établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA). La part des personnes modérément dépendantes, relevant du GIR 4, progresse légèrement et atteint les 45 %. Leur proportion est toujours nettement plus élevée à domicile (58 %) qu’en établissement (25 %). À domicile, le montant moyen du plan d’aide attribué est de 494 euros par mois (dont 406 euros à la charge des conseils généraux). Le montant moyen du tarif dépendance facturé en établissements pour personnes âgées qui ne sont pas sous dotation globale s’élève à 460 euros par mois (dont 313 euros à la charge des conseils généraux).

 

Fin décembre 2008, 58 200 personnes ont été payées au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH), contre 28 600 à la fin décembre 2007 (soit un doublement des effectifs en un an). La dépense mensuelle moyenne par personne s’est élevée à 1 010 euros en décembre 2008.

 

lundi, 03 août 2009

réflexes canicule (03 08 2009)

Fortes chaleurs : personne âgée, adulte ou enfant à chaque âge le bon réflexe !

 

Notice publiée le 12 juin 2009 sur le site de l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) (cliquer ici pour accéder au site de l’INPES)

http://www.inpes.sante.fr/

En période de fortes chaleurs, le corps humain a un moyen simple de se maintenir à la bonne température : il transpire. Les nouveaux nés, les enfants et les jeunes adultes transpirent beaucoup. Chez les personnes âgées, qui représentent une population particulièrement vulnérable aux fortes chaleurs, cette fonction est moins efficace : leur corps ne transpire plus assez pour se maintenir à la bonne température. Les gestes à adopter sont donc différents si l’on est un jeune enfant, un adulte ou bien une personne âgée.
Afin de se protéger des déshydratations ou des "coups de chaleur" il est important de connaître les gestes à mettre en œuvre pour faire face à la chaleur. Le Ministère de la santé et des sports et l’INPES recommandent de suivre quelques conseils pratiques.

 

Lire la suite

dimanche, 02 août 2009

dossier médical personnel : point (02 08 2009)

Le dossier médical personnel (DMP) : quel bilan d’étape pour quelles perspectives ? (Compte-rendu de l’audition publique du 30 avril 2009)

 

Texte (synthèse du rapport) publié le 20 juillet 2009 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/noticerap/2008/r08-567-notice.htm

http://www.senat.fr/rap/r08-567/r08-567-syn.pdf

 

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, à l’initiative de M. Pierre Lasbordes, député, Vice-Président de l’OPECST, a organisé, le 30 avril 2009, une audition publique sur le Dossier Médical Personnel (DMP), dont la création est prévue depuis l’adoption d’une loi en 2004 et dont les enjeux sont essentiels, tant pour la qualité des soins que pour la protection des données personnelles de santé.

Cette audition publique avait pour objet, d’une part, de faire le point sur l’expérimentation telle qu’elle a été menée jusqu’à présent, en examinant les avancées réalisées ainsi que les difficultés rencontrées, et d’autre part, d’étudier les perspectives d’avenir du projet, à la lumière notamment du plan de relance annoncé par le ministère de la santé et des sports et en prenant en compte les solutions technologiques offertes dans ce domaine.

En réunissant, sur une journée, les principaux acteurs du projet, les auteurs de rapports visant à en évaluer l’état de réalisation, la CNIL, des représentants du ministère, des professionnels de santé et des usagers, ainsi que des entreprises du secteur, l’audition se proposait de confronter les analyses portant sur les conditions dans lesquelles le projet a été conduit, ainsi que les recommandations formulées à la suite de ce retour d’expérience.

 

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique