logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 31 janvier 2018

France : démographie 2017 (31 01 2018)

Nous vous proposons aujourd’hui cette note d’information publiée le 16 janvier 2018 sur le site Vie-publique (cliquer ici pour accéder au site Vie-publique)

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/bilan-demographique-2017-chiffres-insee.html?xtor=EPR-56.html

Bilan démographique 2017 : les chiffres de l’Insee

Selon les estimations de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiées le 16 janvier 2018, la France compte 67,2 millions d’habitants au 1er janvier 2018.

Solde naturel, naissances et décès

Au cours de l’année 2017, la population a augmenté de 233 000 personnes (+0,3%). Cette croissance, de plus en plus modérée, est essentiellement due au solde naturel, différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès. Néanmoins, le solde naturel est historiquement bas. Avec +164 000, il est plus faible enregistré depuis l’après-guerre.

Pour la troisième année consécutive, le nombre de naissances fléchit (-17 000 par rapport à 2016). L’indicateur conjoncturel de fécondité qui était passé sous la barre des 2 enfants par femme en 2015 (1,96) baisse de nouveau en 2017 (1,88 enfant par femme).

Le nombre de décès augmente en 2017 par rapport à 2016 (9 000 décès de plus, soit +1,5%). Le nombre de décès reste élevé du fait de l’arrivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges de forte mortalité. En outre, l’épidémie de grippe hivernale a accru le taux de mortalité des personnes âgées.

En 2017, l’écart d’espérance de vie à la naissance entre les femmes et les hommes continue à se réduire. L’espérance de vie s’établit à 85,3 ans pour une femme et à 79,5 ans pour un homme. Au 1er janvier 2018, les personnes de 65 ans ou plus représentent 19,6% de la population (19,2% en 2017).

Mariages et PACS

En 2017, 228 000 mariages ont été célébrés : 221 000 entre personnes de sexe différent et 7 000 entre personnes de même sexe. Pour les mariages entre personnes de sexe différent, les hommes se marient en moyenne à 38,1 ans et les femmes à 35,6 ans.

Le nombre de pactes civils de solidarité (PACS) est reparti à la hausse depuis 2011 et atteint le chiffre de 192 000 en 2016.

mardi, 30 janvier 2018

Société numérique : statistiques (30 01 2018)

Nous vous proposons aujourd’hui cette note d’information publiée le 16 janvier 2018 sur le site Vie- publique(cliquer ici pour accéder au site Vie-publique)

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/societe-numerique-76-francais-connectent-quotidiennement-internet.html?xtor=EPR-56.html

Société numérique : 76% des Français se connectent quotidiennement à Internet

le 29 11 2017

Le 27 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le Conseil général de l’économie (CGE) et l’Agence du numérique ont rendu publique l’édition 2017 du baromètre du numérique.

L’étude, réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) analyse l’évolution du comportement des Français face au numérique en termes d’équipements et d’usage.

76% des Français vont quotidiennement sur Internet

76% de la population de 12 ans et plus se connectent quotidiennement à Internet (+2 points en un an). L’utilisation d’Internet progresse dans tous les domaines :

  • 67% (+5 points) des personnes interrogées ont effectué une démarche en ligne ;
  • 61% (+1 point) ont effectué un achat en ligne ;
  • 59% (+3 points) sont membres de réseaux sociaux ;
  • 26% (+1 point) ont recherché une offre d’emploi ;
  • 22% (+7 points en 2 ans) ont eu recours à un bien ou un service auprès d’un particulier et 13% en ont proposé.

L’essor des smartphones et des usages mobiles

73% des Français possèdent un smartphone (+8 points en un an), contre seulement 28% en 2012.

Le téléphone mobile confirme son ascendant sur le fixe qui continue de perdre du terrain (avec un taux d’équipement de 86%, en baisse de 2 points).

Le smartphone est devenu le terminal le plus souvent utilisé pour se connecter à Internet (42%), devançant l’ordinateur (38%) et la tablette (7%)..

La diffusion des smartphones participe à l’essor des pratiques numériques en mobilité comme par exemple les messageries instantanées (utilisées par 43% des Français), le visionnage de vidéos ou le téléchargement d’applications.

Une fracture numérique persistante

En 2017, près de 7 millions de personnes ne se connectent jamais à Internet. 33% des personnes interrogées s’estiment peu ou pas compétentes pour utiliser un ordinateur ou un smartphone. Ce sentiment d’incompétence est plus fréquent chez les personnes ayant des bas revenus et parmi celles qui n’ont aucun diplôme.

52% des personnes interrogées déclarent ne pas profiter assez des opportunités offertes par les nouvelles technologies dans leur vie de tous les jours.

L’égalité d’accès aux démarches administratives en ligne reste un enjeu : 90% des diplômés du supérieur ou des 25-39 ans ont recours à l’administration en ligne contre 59% des personnes à bas revenus et 30% des non-diplômés.

Sur la toile publique

lundi, 29 janvier 2018

Rénovation énergétique : soutien (29 01 2018)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 18 janvier 2018 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ171101986.html

Question écrite n° 01986 de M. Roland Courteau (sénateur de l’Aude)

Roland Courteau expose à M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, que les subventions et les aides soutenant la rénovation énergétique (crédit d'impôt, transition énergétique, taxe sur la valeur ajoutée réduite, certificats d'économie d'énergie, etc.) portent pour l'essentiel sur les équipements et les matériaux. 

Il lui indique que cette situation crée des effets d'aubaine, aussi bien chez les consommateurs que chez les professionnels et, en fait, n'oriente pas les consommateurs vers les opérations les plus efficaces en matière d'économie d'énergie. 


Ainsi, comme les soulignait en octobre 2017 une association de consommateurs (l'UFC-que choisir), les ouvrants (fenêtres, portes, etc.) représentent en moyenne 15 % des pertes thermiques et bénéficient pourtant de l'essentiel des aides :« ainsi, afin d'améliorer le dispositif d'aide et de le rendre véritablement incitatif, il est proposé la mise en place d'un dispositif unique et progressif basé sur la performance atteinte énergétiquement et non sur les équipements installés. Ainsi, un consommateur qui entreprend des travaux très performants énergétiquement, bénéficierait d'aides supérieures à celui qui change un équipement sans gain réel ».

 
Il lui demande de bien vouloir lui faire connaître son sentiment sur cette proposition et les suites qu'il entend lui donner.

 

Réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire publiée dans le JO Sénat du 18/01/2018 p . 225

 

Lire la suite

dimanche, 28 janvier 2018

Prix anti-Nobel (IG Nobel) 1991-2014 (28 01 2018)

Nous soumettons à la curiosité amusée de nos lecteurs des extraits (un nouveau, cumulé chaque dimanche) du palmarès remarquable des Prix IG Nobel (ou anti-Nobel) décernés chaque année sous le patronage de la revue Annals of Improbable Research (cliquer ici pour accéder au site Improbable Research), et également classés sur le site Wikipedia

http://improbable.com/

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig_Nobel

Prix décernés en 2012

Psychologie : à Anita Eerland, Rolf Zwaan et Tulio Guadalupe pour leur étude montrant que le fait de se pencher vers la gauche fait apparaître plus petite la tour Eiffel.

 

Prix décernés en 2011

Médecine : Mirjam Tuk, Debra Trampe, Luk Warlop ; conjointement avec Matthew Lewis, Peter Snyder, Robert Feldman, Robert Pietrzak, David Darby et Paul Maruff pour avoir démontré que les gens prennent de bonnes décisions au sujet de certaines choses, et de moins bonnes au sujet d'autres choses, quand ils ont une forte envie d'uriner.

Sécurité publique : à John Senders de l'Université de Toronto, pour avoir conduit une recherche sur l'attention requise pour conduire un véhicule, qui impliquait une série de tests dans lesquels un dispositif masquait régulièrement la vue du conducteur roulant sur une autoroute.

Paix : à Arturas Zuokas, le maire de Vilnius, pour avoir démontré que le problème du stationnement illégal pouvait être résolu en écrasant les véhicules mal garés avec un véhicule blindé.

Mathématiques : à Dorothy Martin, Pat Robertson, Elizabeth Clare, Lee Jang Rim, Credonia Mwerinde et Harold Camping, pour avoir prophétisé la fin du monde, respectivement en 1954, 1982, 1990, 1992, 1999, 1994 — le dernier ayant rectifié sa prédiction pour le 21 octobre 2011. Tous sont récompensés pour nous avoir enseigné la prudence dans le domaine des affirmations basées sur des calculs mathématiques.

Psychologie : à Karl Halvor Teigen de l'Université d'Oslo, pour avoir tenté de comprendre l'origine des soupirs dans la vie de tous les jours.

Physiologie : à Anna Wilkinson, Natalie Sebanz, Isabella Mandl et Ludwig Huber pour leur étude montrant qu'il n'y a pas de preuve que le bâillement soit contagieux chez les tortues charbonnières à pattes rouges.

samedi, 27 janvier 2018

Infos énergie transports (27 01 2018)

Nous vous proposons aujourd’hui cette note d’information publiée le 16 janvier 2018 sur le site du Commissariat Général au Développement durable (cliquer ici pour accéder au site du CGDD)

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/commissariat-general-au-developpement-durable-cgdd.html

 

Prix du gaz en France et dans l’Union européenne 

Lire la suite

vendredi, 26 janvier 2018

Restauration commerciale entre particuliers (26 01 2018)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 23 novembre 2017 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ170700103.html

 

Question écrite n° 00103 de M. Claude Kern (Bas-Rhin - UDI-UC)

Claude Kern attire l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur l'apparition d'une nouvelle forme de restauration consistant en l'organisation de repas payants entre particuliers. Des plateformes de mise en relation hôtes-clients contribuent à l'essor de ce secteur. 

Contrairement à la restauration professionnelle qui est soumise à une réglementation particulière notamment en matière d'hygiène, de sécurité, de vente d'alcool, ce nouveau secteur échappe à toute contrainte légale. Les revenus qui en découlent ne sont pas fiscalisés. 

Aussi il souhaite connaître les mesures que le Gouvernement entend prendre pour règlementer ce secteur et faire cesser la concurrence déloyale subie par les établissements de restauration titulaires d'une autorisation d'exploitation. 

 

Réponse du Ministère de l'économie et des finances publiée dans le JO Sénat du 23/11/2017 p. 3669

 

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique