logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 28 décembre 2017

Retraités : pouvoir d’achat (28 12 2017)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 14 décembre 2017 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2017/qSEQ170700320.html

Question écrite n° 00320 de M. François Bonhomme (sénateur du Tarn-et-Garonne)

François Bonhomme attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'inquiétude des associations et organisations de retraités face à l'érosion de leur pouvoir d'achat. Les retraités s'inquiètent du gel des pensions ainsi que de la mise en œuvre de nouvelles mesures fiscales.

 

Lors de la présentation du projet de loi n° 4072 (Assemblée nationale, XIVe législature) de financement de la sécurité sociale pour 2017, elle s'est déclarée satisfaite que le déficit du régime général soit ramené en 2017 à un niveau proche de l'équilibre pour la première fois depuis 2001. Or, il est important de rappeler que c'est grâce aux excédents de la branche retraites - qui devrait afficher pour 2017 un excédent d'1,6 milliard d'euros - que ces objectifs pourront être atteints.

 
Ces excédents s'expliquent en grande partie par les mesures prises depuis une dizaine d'années et qui ont abouti à un net décrochage du niveau de vie des retraités. Ainsi, depuis 1993 pour les salariés et 2003 pour la fonction publique, l'augmentation des retraites et des pensions est indexée sur les prix et non plus sur les salaires. Par ailleurs, la réforme de 2014 prévoit que la revalorisation du régime de base, auparavant fixée au 1er janvier, n'aura désormais lieu qu'au 1er octobre de chaque année. Or, alors que les retraites de base n'ont pas été revalorisées depuis 2013, le Gouvernement a annoncé que, en raison d'une inflation faible, ces dernières n'étaient une nouvelle fois pas revalorisées au 1er octobre. Quant aux retraites complémentaires, la revalorisation qui intervient désormais au 1er novembre, n'aura pas lieu, le mouvement des entreprises de France (MEDEF) ayant obtenu leur gel pendant trois ans lors de la dernière négociation sur l'avenir des retraites complémentaires (association pour le régime de retraite complémentaire des salariés - ARRCO - et association générale des institutions de retraite des cadres - AGIRC).

 
Le conseil d'orientation des retraites a ainsi constaté que le niveau des retraites stagne alors que les salaires progressent en moyenne de 1 % par an. Le pouvoir d'achat des retraités a également été rogné par plusieurs mesures fiscales, notamment la suppression de la demi-part fiscale supplémentaire pour les parents isolés ainsi que la fiscalisation de la majoration pour les familles ayant élevé trois enfants et plus. Les organisations de retraités demandent une revalorisation au 1er janvier des pensions en fonction de l'augmentation du salaire moyen ainsi qu'une pension au moins égale au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) revalorisé pour une carrière complète.

 

Alors que les dépenses contraintes représentent près de 73 % du budget des retraités les plus modestes, les mesures qui permettent d'afficher aujourd'hui un excédent de la branche vieillesse représentent un effort accru des retraités.

Aussi lui demande-t-il quelles mesures le Gouvernement entend prendre face à la situation de plus en plus difficile d'un nombre croissant de retraités. 

 

Réponse du Ministère des solidarités et de la santé publiée dans le JO Sénat du 14/12/2017  p. 4519

 


Une nouvelle méthode de revalorisation des pensions de retraite a été instituée à compter de 2016 (lois de finances et de financement de la sécurité sociale pour 2016) qui repose sur un indice constaté ex post, correspondant à la moyenne annuelle glissante de l'indice des prix hors tabac le plus récent publié par l'INSEE. Elles sont désormais revalorisées selon un indice constaté. Cette mesure permet également de neutraliser une éventuelle évolution négative de l'inflation par une règle de bouclier garantissant le maintien du montant des prestations à leur niveau antérieur dans ce cas. Le taux de revalorisation des pensions de retraite au 1er octobre 2017 est de 0,8 %, soit un coefficient de revalorisation de 1,008.

 

Si les règles de revalorisation des retraites des régimes de base sont fixées par la loi, celles applicables aux retraites des régimes complémentaires de salariés (AGIRC-ARRCO) relèvent de la compétence des partenaires sociaux gestionnaires de ces régimes. À ce titre, il convient de rappeler qu'il appartient aux seuls partenaires sociaux de définir les paramètres des régimes complémentaires dont ils sont gestionnaires, notamment afin de parvenir à équilibrer les comptes des régimes.

 

Par ailleurs, le Gouvernement porte des mesures visant à préserver le pouvoir d'achat des ménages retraités modestes. D'une part, les retraités pourront obtenir la suppression progressive de la taxe d'habitation qui permettra à 80 % des foyers d'en être dispensés d'ici 2020. Le Gouvernement souhaite en effet alléger le poids de cet impôt qui constitue une charge fiscale particulièrement lourde dans le budget des ménages appartenant à la classe moyenne, tout particulièrement ceux résidant dans les communes ayant le moins d'activité économique sur leur territoire. Le montant de la taxe baissera de 30 % dès 2018 et ils cesseront de la payer en 2020. À terme, chaque ménage bénéficiaire fera une économie moyenne de 550 € par an.

 

Au global, les deux tiers des retraités ne verront pas leur pouvoir d'achat baisser, soit qu'ils ne sont pas concernés par la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) pour 40 % des retraités les plus modestes, soit qu'ils bénéficient de l'exonération progressive de la taxe d'habitation.

 

D'autre part, et conformément à l'engagement présidentiel, une revalorisation significative de l'ASPA sera mise en œuvre afin de réduire les situations de pauvreté des personnes âgées. Le montant de l'ASPA sera revalorisé progressivement par décret, pour atteindre un montant maximal de 903 € par mois en 2020, ce qui représente 100 € par mois de plus qu'aujourd'hui. Il est ainsi prévu d'augmenter le montant de 30 € la première année et de 35 € les années suivantes. Cette mesure forte de solidarité, représentant un effort financier important, bénéficiera aux 550 000 retraités percevant déjà le minimum vieillesse et devrait contribuer à majorer la pension de 46 000 retraités supplémentaires.

Commentaires

Bonjour
Ou se trouvait la ministre de solidarité et MACRON quand j'étais en fonction quand en tant qu'aide soignante je m'esquintais le dos ,si bien qu'aujourd'hui je suis pratiquement handicapée,et dois subir une intervention délicate pour me soulager ,pour qu'ils se permettent de TAXER les retraités au dela de 1200eur sans leurs demander MERCI leur avis! Si j'ai travaillé,c'était pour avoir une retraite pour subvenir à mes besoins non pour en faire cadeau à l'état .Au fait ,nous sommes en démocratie ou sous une dictature comme à CUBA Personnellement j'opte pour la 2eme option
MERCI

Écrit par : phillipps | mardi, 02 janvier 2018

MACRON prend les français pour des cons Il augmente ma retraite de 9 euros en octobre ,et prend 21 euros sur mon salaire de janvier,elle est ou l'augmentation!! C'est un profiteur et un menteur arrogant qui se fout pas mal des pauvres.La seule chose qui lui reste à faire c'est RATIONNER les français comme à CUBA .Les français devront subir la dictature de MACRON durant 5 ans.D'ici la fin de son mandat le nombre de pauvres explosera en france Je hais tous les membres de ce gouvernement mis au pouvoir par défaut. Au fait, ils sont ou les syndicats qui défendent le peuple,eux aussi ont été achetés!!!Il n'y a plus personne pour freiner MACRON de cette profitation et cette injustice!!!!!!Pour conclure oui j'ai travaillé pour l'état non je n'ai pas cotisé pour lui ni pour boucher les trous de la sécu ,qui doit sûrement avoir des milliards de kms de frofondeur.,car malgré toutes les taxes que nous payons pour elle le trou continue de se creuser c'est quand même grave!!!!!

Écrit par : phillipps | mardi, 06 février 2018

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique