logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 20 décembre 2016

Energie éolienne et photovoltaïque : point 3e T 2016 (20 12 2016)

Nous proposons aujourd’hui des extraits (hors tableaux et graphiques) d’une note de synthèse publiée en novembre 2016 sur le site du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer (cliquer ici pour accéder au site du ministère)

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-tableau-de-bord-eolien.html

Tableau de bord : Eolien 3e trimestre 2016 (novembre 2016)

La puissance du parc éolien français atteint 11,2 GW fin septembre 2016. La puissance raccordée au cours des 3 premiers trimestres 2016, estimée à 804 MW, est supérieure de 18 % à celle raccordée durant la même période de l’année précédente. Le rythme de raccordement des nouvelles installations demeure soutenu au 3e trimestre 2016, après un 2e trimestre record. Malgré des conditions de vent défavorables pendant l’été, la production d’électricité éolienne s’élève à 15 TWh depuis le début de l’année 2016, en progression de 7 % par rapport à la même période en 2015. Elle représente ainsi 4,3 % de la consommation électrique française en moyenne depuis le début de l’année.

PRINCIPAUX RÉSULTATS :

Fin septembre 2016, le parc éolien français atteint une puissance de 11 166 MW, suite au raccordement de 85 nouvelles installations depuis le début de l’année. Ces dernières, dont près d’un tiers ont été raccordées durant le 3e trimestre, représentent une puissance cumulée de 804 MW. Le rythme de développement de la filière s’est accéléré depuis 2014, comparé à celui de la période 2011-2013. Au cours des 3 premiers trimestres 2016, la production d’électricité d’origine éolienne atteint 15 TWh, soit une hausse de 7 % par rapport à la période équivalente de 2015. Les éoliennes ont au final fourni 4,3 % de la consommation électrique nationale depuis le début de l’année 2016, contre 4,0 % sur la même période de l’année précédente. La production sur le seul 3e trimestre est toutefois en recul en glissement annuel, en raison de conditions de vent particulièrement défavorables pendant l’été. Les projets d’éolien terrestre en file d’attente représentent, fin septembre 2016, une puissance totale de 7,7 GW. La puissance des projets avec une convention de raccordement signée, amenés à être raccordés dans les trimestres à venir, est en légère hausse, de 5,6 % entre fin juin et fin septembre 2016. Concernant l’éolien en mer, la puissance des projets en file d’attente s’établit à 3,3 GW. Le démarrage de la production ne devrait cependant pas intervenir avant la fin de la décennie.

RÉSULTATS RÉGIONAUX

Depuis le début de l’année 2016, le rythme des raccordements a été particulièrement dynamique dans les Hauts-de-France, avec 246 MW raccordés. Les raccordements ont également été nombreux en Occitanie (+ 95 MW) ainsi que dans les régions Grand Est (+ 91 MW), Pays de la Loire (+ 90 MW), Normandie (+ 66 MW) et Nouvelle-Aquitaine (+ 63 MW). La région Grand Est demeure celle disposant du parc éolien le plus important, avec une puissance installée de 2 672 MW, soit presque le quart de la puissance totale installée sur le territoire français. Les régions Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse et les départements d’outre-mer représentent a contrario seulement 1 % de la puissance installée en France. Aucune nouvelle installation n’a été raccordée dans les DOM depuis plus de cinq ans.

Tableau de bord : solaire photovoltaïque 3e trimestre 2016 (novembre 2016)

 


 

La puissance du parc solaire photovoltaïque français franchit le cap des 7 GW fin septembre 2016. La puissance des installations mises en service pendant les 3 premiers trimestres 2016 s’élève à 449 MW. Elle recule par rapport à 2015 sur la même période, près des deux tiers de cette baisse s’expliquant par la mise en service, au 3e trimestre 2015, de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de France à Cestas en Gironde (230 MW). A contrario, la puissance des projets en file d’attente dont la convention de raccordement a été signée, progresse fortement au 3e trimestre (+ 36 %). Au cours des 3 premiers trimestres de l’année 2016, la production d’électricité de la filière s’élève à 6,6 TWh, soit une augmentation de 15 % par rapport à la période équivalente de 2015. Les installations mises en service depuis le début de l’année se concentrent dans la moitié sud de la France continentale, notamment dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

PHOTOVOLTAÏQUE : UN RYTHME DE RACCORDEMENTS MODÉRÉ, MAIS UNE FORTE HAUSSE DES PROJETS EN FILE D’ATTENTE

La puissance du parc solaire photovoltaïque atteint un total de 7 017 MW fin septembre 2016. La puissance raccordée depuis le début de l’année 2016 s’élève à 449 MW, niveau comparable à celui observé sur la même période en 2013. Elle est inférieure de 44 % à la puissance raccordée sur les trois premiers trimestres 2015 (798 MW), mais le niveau de raccordement atteint l’an passé s’explique en grande partie par la mise en service, au troisième trimestre 2015, de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de France, à Cestas en Gironde, d’une puissance de 230 MW. Moins de 1 % des installations solaires photovoltaïques mises en service depuis début 2016 ont une puissance unitaire supérieure à 250 kW, mais elles représentent près des 2/3 de la puissance nouvellement raccordée. Au total, près de 379 000 installations solaires photovoltaïques sont raccordées au réseau français fin septembre 2016, contre un peu plus de 366 000 en début d’année. Au cours des 3 premiers trimestres 2016, la production d’origine solaire photovoltaïque s’est élevée à 6,6 TWh, soit une augmentation de 15 % par rapport à la même période en 2015. Sur cette même période, elle a ainsi représenté 1,9 % de la consommation électrique française, contre 1,6 % un an auparavant. La puissance des projets en file d’attente est en augmentation, avec 2 419 MW comptabilisés fin septembre 2016. La puissance des projets amenés à être raccordés dans les trimestres à venir, pour lesquels la convention de raccordement a été signée, après une hausse modérée au trimestre précédent (+ 5 % entre les 1er et 2e trimestres) progresse fortement au 3e trimestre 2016 (+ 36 %).

RÉSULTATS RÉGIONAUX

Le développement du parc solaire photovoltaïque se poursuit, principalement dans les régions situées au sud de la France continentale. Les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes totalisent 83 % de la puissance raccordée sur le territoire au cours des 3 premiers trimestres 2016. Ces quatre régions représentent plus des 2/3 de la puissance totale installée en France. Avec 1 707 MW au 30 septembre 2016, la région Nouvelle-Aquitaine demeure la région française disposant du parc solaire photovoltaïque le plus important. Elle poursuit son développement avec 116 MW de puissance raccordée depuis le début 2016. L’Occitanie, dont le parc est légèrement moins étendu (1 421 MW) reste toutefois la région la plus dynamique sur cette même période, les nouvelles installations raccordées depuis janvier 2016 y représentant une puissance de 145 MW. Les régions d’outre-mer représentent 5 % de la puissance totale du parc solaire photovoltaïque, mais ce dernier s’y développe plus lentement qu’en métropole depuis plusieurs années.

Diffusion de données départementales : des tableaux Excel détaillés, par département et région, sont disponibles sur le site du SOeS

www.statistiques. developpement-durable.gouv.fr

(rubrique Énergies et climat/ Les différentes énergies/Énergies renouvelables).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique