logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 12 mai 2016

Pétrole et matières premières : hausse (mars 2016) (12 05 2016)

Note d’analyse économique publiée le 19 avril 2016 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=79&d...

En mars 2016, le prix du pétrole accélère vivement

Prix du pétrole et des matières premières importées – mars 2016

En mars 2016, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+17,3 % après +5,4 % en février). Cette reprise n'efface pas les baisses passées : à 35,1 € en moyenne par baril, le Brent est en repli de 31,9 % sur un an.

Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de se redresser (+4,2 % après +0,8 %). La hausse des prix des matières premières industrielles est plus marquée (+6,2 %) que celles des matières alimentaires (+1,9 %).

Le prix du pétrole augmente fortement

 


 

En mars, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) continue d'augmenter (+17,3 %), plus vigoureusement qu'en février (+5,4 %). Cette reprise n'efface pas la chute des mois précédents (-31,9 % sur un an). La perspective d'un accord sur un gel de production entre plusieurs pays producteurs, dont l'Arabie Saoudite et la Russie, expliquerait cette appréciation de l'or noir, malgré la volonté de l'Iran d'accroître son offre. En dollars, la hausse des prix est légèrement plus forte (+17,7 % après +7,8 %), l'euro s'étant un peu apprécié.

Les prix des matières premières industrielles continuent d'augmenter

Les prix en euros des matières premières industrielles accélèrent (+6,2 % après +2,8 %). D'une part, les matières premières minérales se renchérissent encore (+6,6 % après +4,2 %). Cette nouvelle hausse est surtout due à la forte reprise du cours du minerai de fer (+19,8 % après +9,5 % ; +37,1 % sur trois mois). L'annonce d'un projet de fusion partielle entre deux des cinq principaux producteurs expliquerait ce dynamisme.

D'autre part, les prix des matières premières agro-industrielles rebondissent (+6,0 % après -2,1 %). En effet, le cours du caoutchouc s'élève très nettement (+19,9 % après +2,1 %) comme celui des bois sciés de conifères (+15,7 % après -4,9 %). L'envolée du cours du caoutchouc s'expliquerait par une baisse saisonnière de la production ainsi que par la hausse des prix du pétrole dont est dérivé le caoutchouc synthétique. L'appréciation de ces deux cours fait plus que compenser les légères baisses des prix d'autres matières agro-industrielles.

Les prix des matières premières alimentaires rebondissent

En mars, les prix en euros des matières premières alimentaires rebondissent (+1,9 %) après quatre mois de baisse. Le rebond du prix du sucre est particulièrement fort (+15,5 % après -8,9 % et -4,4 %), en raison des perspectives dégradées de récoltes au Brésil après de fortes pluies. L'ensemble des denrées tropicales se renchérit également (+4,0 % après -4,3 %). Les prix des oléagineux varient peu (+0,4 % après -0,3 %) comme ceux des céréales (-0,6 % après +0,2 %). Le cours de la viande bovine remonte légèrement (+1,2 % après -4,1 %).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique