logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 21 juillet 2015

Pétrole et matières premières : prix juin 2015 (21 07 2015)

Nous proposons des extraits (hors tableaux et graphiques) d’une note d’analyse publiée le 17 juillet sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=79&d...

En juin 2015, le prix du pétrole en euros se replie (–3,9 % après +5,4 %), pour s’établir à 55,6 € en moyenne par baril de Brent. Le prix a chuté de 32,4 % par rapport à son niveau de juin 2014, où il s’établissait à 82,3€. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie diminuent de nouveau (–1,1 % après –1,9 %), du fait de la diminution des prix des matières premières industrielles (–3,8 %), alors que les prix des matières premières alimentaires augmentent (+2,2 %).

Le prix du pétrole en euros diminue


En juin, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se replie en dollars (-3,4 % après +8,7 %), notamment sous l’effet de perspectives de production encore importantes dans les pays membres de l’Opep et aux États-Unis, alors que celles de demande s’infléchissent, notamment en Chine. En euros, le prix du Brent brut se replie également (–3,9 % après +5,4 %). Des déséquilibres temporaires dans le secteur du raffinage, entraînent toutefois une hausse du prix du supercarburant en euros (+3,0 %).

Les prix des matières premières industrielles baissent de nouveau

En juin, les prix en euros des matières premières industrielles diminuent de nouveau (-3,8 % après -1,9 % en mai), du fait des matières premières minérales. Sur un an, les prix ont toutefois augmenté (+4,4 %), en raison de la dépréciation de l’euro depuis lors.

Les prix des matières premières minérales continuent de baisser (–5,9 % après -1,4 %), du fait d’un nouveau recul des prix des métaux non ferreux (-7,1 % après -2,9 %) et des métaux précieux (–4,6% après –3,1%). En particulier, les prix du nickel se replient (-5,7 % après +2,2 %), en raison de la constitution de stocks importants à l’échelle mondiale. Les prix de l’aluminium continuent de baisser (–7,3 % après -3,4 %), sous l’effet d’une production mondiale abondante. Parmi les métaux précieux, les prix du palladium chutent (-13,6 % après -3,0 %) et ceux de l’or baissent plus légèrement (-2,0 % après –3,2 %). En revanche, les cours du minerai de fer continuent de se redresser (+2,9 % après +14,2 % ; -18,6 % sur un an).

Les prix des matières premières agro-industrielles rebondissent (+3,0 % après -3,4 %), du fait des bois sciés de conifères (+12,6 % après -4,7 %). En sens inverse, les prix de la pâte à papier diminuent (–0,7 %), ainsi que ceux du caoutchouc naturel (-0,6 %) et des fibres textiles naturelles (-1,1%).

Les prix des matières premières alimentaires se redressent

 

En juin, les prix en euros des matières premières alimentaires remontent (+2,2 % après -2,0 %), notamment ceux des oléagineux (+2,3 % après -3,1 %), sous l’effet d’une demande croissante en huile de palme, notamment en Chine et en Inde. Les prix des denrées tropicales accélèrent (+4,3 % après +1,4%), particulièrement ceux du thé (+12,8 % après +4,7 %). Les prix du cacao restent dynamiques (+4,8 % après +4,1 %), sous l’effet notamment de conditions climatiques défavorables affectant les récoltes au Ghana.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique