logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 30 juin 2015

Climat des affaires : juin 2015 (30 06 2015)

Note d’analyse économique publiée le 23 juin 2015 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=86&d...

En juin 2015, le climat des affaires reste favorable dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobiles

Selon les chefs d’entreprise interrogés en juin 2015, le climat des affaires reste favorable dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobiles. L’indicateur qui le synthétise est stable, supérieur à sa moyenne de long terme depuis le début de l’année.

Une activité prévue supérieure à sa moyenne

Un peu plus de chefs d’entreprise indiquent que leur activité a baissé, le solde correspondant revenant quasiment à son niveau moyen. Par secteur, la situation est contrastée : le solde est toujours très haut dans le commerce automobile, mais reste sous son niveau moyen dans le commerce de détail.

Concernant leurs anticipations, les chefs d’entreprise sont dans l’expectative : le solde relatif aux ventes prévues se replie, ceux relatifs aux intentions de commandes et aux perspectives générales d’activité sont quasi stables. Néanmoins chacun des trois soldes reste au-dessus de sa moyenne de longue période.

Les stocks se regarnissent, mais leur niveau est encore jugé inférieur à la normale.

Les chefs d’entreprise sont moins nombreux qu’en mai à prévoir des baisses de prix au cours des prochains mois.

L’opinion sur l’emploi est proche de son niveau moyen

Chacun des deux soldes relatif à l’emploi passé et prévu est quasi inchangé, juste sous son niveau moyen.

Commerce de détail : Une activité passée de nouveau jugée peu dynamique

Dans le commerce généraliste, les détaillants sont plus nombreux qu’en mai à déclarer une baisse de leurs ventes passées, alors que dans le commerce spécialisé, ils sont moins nombreux. Cependant chacun des deux soldes reste inférieur à sa moyenne de long terme.

Dans l’ensemble du commerce de détail, les anticipations sont un peu moins optimistes qu’en mai : chacun des deux soldes relatifs aux perspectives de ventes et aux intentions de commandes se replie légèrement, étant désormais proche de sa moyenne. Toutefois, dans le commerce spécialisé, le solde sur les intentions de commande se redresse et passe au-dessus de sa moyenne de long terme.

Que les détaillants soient généralistes ou spécialisés, ils sont moins nombreux à prévoir des baisses de prix pour les prochains mois.

Commerce et réparation automobiles : une activité jugée encore bien orientée

Selon les commerçants automobiles, l’activité passée est restée bien orientée : bien que le solde correspondant baisse un peu, il demeure très haut. Les anticipations restent optimistes : les deux soldes relatifs aux ventes prévues et aux intentions de commandes varient légèrement mais demeurent élevés.

Les commerçants automobiles sont un peu plus nombreux qu’en mai à prévoir des hausses de prix sur les prochains mois.

 

Les soldes relatifs à l’emploi passé et prévu fléchissent mais restent nettement au-dessus de leur moyenne.

lundi, 29 juin 2015

Consommation de psychotropes (29 06 2015)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 7 mai 2015 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2014/qSEQ140611966.htm

 

Question écrite n° 11966 de Mme Françoise Férat (sénateur de la Marne)

 

Mme Françoise Férat attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation de la France en matière de surconsommation de psychotropes. Suite à son interpellation en décembre 2013 sur ce sujet, la ministre lui avait indiqué qu'elle avait « chargé la direction générale de la santé (DGS) de coordonner un programme d'actions concertées de la Haute Autorité de santé (HAS), de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAMTS) ». Que « ce plan d'actions vise à réduire la consommation de benzodiazépines en rappelant notamment aux professionnels de santé les règles de bon usage de ces traitements concernant les durées de traitement, les posologies de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) et les indications ».

 

Une information devait être diffusée en parallèle auprès du grand public « rappelant les règles hygiéno-diététiques au quotidien pour pallier l'anxiété et les troubles du sommeil et l'usage exceptionnel qui doit être fait des benzodiazépines ». Et l'ensemble du plan d'actions devait être « rendu public par la ministre au premier trimestre 2014 ».

 

Face à l'urgence de la mise en place d'actions spécifiques afin de lutter contre la surconsommation de psychotropes, notamment les benzodiazépines, elle lui demande de bien vouloir l'informer quand ce plan d'actions sera effectivement dévoilé.

 

Réponse du Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes publiée dans le JO Sénat du 07/05/2015 p. 1054

Lire la suite

dimanche, 28 juin 2015

Prix anti-Nobel (IG Nobel) 1991-2014 (28 06 2015)

Nous soumettons à la curiosité amusée de nos lecteurs des extraits (un nouveau cumulé chaque dimanche) du palmarès remarquable des Prix IG Nobel (ou anti-Nobel) décernés chaque année depuis 1991 sous le patronage de la revue Annals of Improbable Research (cliquer ici pour accéder au site Improbable Research)

http://improbable.com/

 

Prix décernés en 1991

Chimie : Jacques Benveniste, chercheur français à l'INSERM et correspondant permanent de Nature, pour sa conviction tenace que l'eau est un liquide intelligent — la mémoire de l'eau — et pour avoir démontré de manière selon lui satisfaisante que l'eau est capable de retenir des événements bien après la disparition de toute trace de ces événements, travaux et hypothèses corroborés en partie dès 2010 par le Pr. Luc Montagnier, prix Nobel de Médecine 2008.

Éducation : J. Danforth Quayle, homme politique américain, pour avoir démontré mieux que quiconque le besoin d'une éducation nationale.

Biologie : Robert Klark Graham, sélectionneur de graines et prophète de la théorie de la propagation, pour le développement d'une banque du choix de semence, une banque du sperme qui n'accepte que des Prix Nobel et des champions olympiques.

Économie : Michael Milken, personnalité importante de Wall Street et père des obligations pourries, auprès de qui le monde est endetté.

Littérature : Erich von Däniken, raconteur visionnaire et auteur des Chars des Dieux, pour avoir expliqué comment la civilisation humaine a été influencée par d'anciens astronautes extra-terrestres.

 

Paix : Edward Teller, père de la bombe à hydrogène et amateur du système d'armes « guerre des étoiles », pour avoir consacré sa vie à changer la signification du mot « paix ».

samedi, 27 juin 2015

Rappel de produits (mise à jour du 26 juin 2015) (27 06 2015)

En fonction de la régularité des alertes parues, nous proposons ici chaque semaine, selon leur publication, (chaque mois depuis le 21 octobre 2011), une liste d’avis publiés ces jours récents, récapitulés avec ceux des trois semaines précédentes. Nous les avons trouvés sur le site de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) du Ministère de l’Economie (cliquer ici pour accéder au site du Ministère de l’Economie)

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Alertes/Avis-...

NDLR du Blog : Les avis de rappels de produits sur le site de la DGCCRF comportent un résumé (produit, société, nature du risque) et surtout un lien permettant d’ouvrir par simple clic une fiche avec photo, description, références du produit et la démarche proposée ; ce lien peut ne plus être opérationnel si la durée de l’alerte est dépassée

 

23/06/2015 Avertissement aux utilisateurs de centrifugeuses de marque MOULINEX
Défectuosité du filtre et du couvercle de l’appareil qui entraine des risques de blessures graves

 

22/06/2015 Avis de rappel d’un jouet « chapeau Chapo Raiponce Tresse » de marque DISNEY PARKS
Risque d’Inflammation du voile en cas de contact direct avec une flamme pouvant entraîner des brûlures.

 

18/06/2015 Avis de rappel d’un blouson de motard de marque ADX
Protection insuffisante des coques de renfort (coudes, épaules et dos) entraînant un risque de blessure en cas d’accident

Liste des rappels des 30 jours précédents :

 

Lire la suite

vendredi, 26 juin 2015

Intolérance au gluten (26 06 2015)

Question de sénateur et réponse ministérielle publiées le 14 mai 2015 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/questions/base/2014/qSEQ141113653.html

 

Question écrite n° 13653 de M. Pierre Camani (sénateur du Lot-et-Garonne)

 

M. Pierre Camani attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les personnes souffrant d'intolérance au gluten.

 
La maladie cœliaque ou intolérance au gluten est de nos jours, une des maladies digestives les plus fréquentes. Elle toucherait une personne sur 100 en France comme en Europe et, selon le comité médical de l'association française des intolérants au gluten (AFDIAG), seulement 10 à 20 % des cas seraient aujourd'hui diagnostiqués. Cette maladie provoque une atrophie villositaire qui est à l'origine d'une mauvaise absorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de l'acide folique. Sa connaissance a beaucoup progressé durant ces dix dernières années, mais il n'existe aujourd'hui toujours aucun traitement médicamenteux capable d'éradiquer la maladie. 

L'unique solution pour les malades reste un régime alimentaire sans gluten, strict et à vie. L'exclusion du gluten de l'alimentation est donc le souci quotidien des malades qui doivent être vigilants dans le choix des denrées alimentaires courantes.

 
L'absence de dépistage et de prise en charge nutritionnelle engendre des pathologies (ostéopénie, anémie, lymphome...) qui pourraient facilement être prévenues, ainsi que des consultations médicales d'autant plus coûteuses qu'elles sont inutiles si la maladie cœliaque n'a pas été diagnostiquée. Aujourd'hui, face au surcoût engendré par le régime sans gluten et aux difficultés de son suivi au quotidien, seulement 50 % des malades adultes suivent correctement leur régime, ce qui représente un risque accru de complications.

 
L'absence de stratégie de santé adaptée engendre en outre de nouvelles peurs alimentaires infondées chez des personnes qui ne sont pas intolérantes, les conduisant à des interdits alimentaires en contradiction avec l'alimentation variée et équilibrée recommandée par le programme national nutrition santé (PNNS). Pourtant, le rapport rendu en novembre 2013 sur les mesures concernant la prévention nutritionnelle, qui s'inscrit dans la stratégie nationale de santé, ne traite à aucun moment de cet enjeu de santé publique.

 
Il lui demande donc si la question de l'intolérance au gluten figurera dans les axes stratégiques de la politique de santé et, le cas échéant, quelles nouvelles mesures seront prises pour aider au dépistage et à la prise en charge nutritionnelle de la maladie cœliaque.

 

Réponse du Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes publiée dans le JO Sénat du 07/05/2015 p. 1055

 

Lire la suite

jeudi, 25 juin 2015

Parents séparés : droit de visite et d’hébergement (25 06 2015)

Note d’information juridique publiée par la direction de l’Information légale et administrative (Premier Ministre) le 21 mai 2015 sur le site Service Public (cliquer ici pour accéder au site Service Public)

http://www.service-public.fr/actualites/007946.html?xtor=EPR-140.html

Parents séparés : le droit de visite et d’hébergement peut être supprimé 

Le droit de visite et d’hébergement d’un des parents séparés peut être supprimé si l’intérêt de l’enfant le commande. C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation dans une récente affaire.

Un jugement de divorce avait fixé la résidence des enfants au domicile de leur mère et un droit de visite et d’hébergement pour leur père.

Les deux enfants se plaignaient du comportement autoritaire, tyrannique et violent de leur père lors de leurs séjours auprès de lui. Les deux filles se plaignaient également d’être livrées à elles-mêmes et affectées à des tâches domestiques. Elles avaient exprimé un sentiment de délaissement. Leur mère avait sollicité la suppression du droit de visite et d’hébergement.

Les juges ont constaté que les enfants manifestaient un mal-être certain à l’approche des rencontres avec leur père et qu’elles étaient perturbées dans leur travail scolaire, l’angoisse ressentie par l’une d’elle se traduisant par des crises d’eczéma. Ils ont estimé que l’intérêt des enfants commandait la suppression du droit de visite et d’hébergement.

À défaut d’accord des parents, le droit de visite et d’hébergement est organisé par le juge aux affaires familiales. Le parent qui n’a pas la résidence ne peut se voir refuser un droit de visite et d’hébergement que pour des motifs graves tenant à l’intérêt supérieur de l’enfant.

Sur Service-public.fr

Séparation des parents : droit de visite et d’hébergement

Pour en savoir plus

 

·         Cour de cassation, Chambre civile 1, 15 avril 2015, pourvoi n° 14-15.369

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique