logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

samedi, 21 février 2015

Consommation de soins et de biens médicaux (21 02 2015)


 

·         Qu’est-ce qu’un système de santé ?

·         Qui sont les professionnels de santé ?

·         Combien de professionnels de santé en France ?

·         Quelle est la densité médicale en France ? 

·         Quelles évolutions peut-on observer dans la profession médicale ?  

·         Qu’est-ce qu’un désert médical ?

·         Quelles sont les caractéristiques des mesures prises pour lutter contre les déserts médicaux ?  

·         Quelles sont les mesures de régulation et les aides incitatives concernant les médecins ? 

·         Qu’appelle-t-on la dépense courante de santé ? 

·         Quelle est la part de la richesse nationale consacrée à la santé ? 

·         Quelle est l’évolution de la consommation de soins et de biens médicaux ? 

·         Qui finance les dépenses de santé ? 

·         Quelle est la part des financeurs publics dans le financement des dépenses de santé ? 

·         Quelle est la part de la Sécurité sociale dans le financement de la consommation de soins et de biens médicaux ?

·         Quelle est la participation des organismes complémentaires au financement de la consommation de soins et biens médicaux ? 

·         Quel est le "reste à charge" des ménages ?

 

·         Quelle est l’évolution de la consommation de soins et de biens médicaux ? | 

Parmi les postes composant la consommation de soins et biens médicaux (CSBM), les dépenses hospitalières représentent la part la plus importante avec 86,7 milliards d’euros (Mds€) en 2013, suivis des soins de ville (48,9 Mds€), des médicaments (33,5 Mds€), des autres biens médicaux (13,4 Mds€) et des transports sanitaires (4,3 Mds€).

La faible progression de la CSBM (moins de 3% par an depuis 2009) s’explique en partie par uneaugmentation contenue des soins de ville (+3%) et hospitaliers (+2,6%) et par unediminution du poste médicaments (-1,3%). Ce dernier poste diminue en raison :

·         d’un effet « prix » : la part des génériques dans la dépense totale des médicaments augmente, entraînant une diminution du prix global, les génériques étant moins chers que les princeps ;

·         d’un effet « volume » : les pouvoirs publics mettent l’accent sur une moindre consommation ou une consommation « plus responsable » des médicaments par le biais de campagnes médiatiques grand public (sur les antibiotiques par exemple) ou par des actions d’information et de sensibilisation auprès des prescripteurs portées par les délégués de l’Assurance maladie. Par ailleurs, les différents scandales sanitaires (Mediator par exemple) ont eu des répercussions sur la consommation de certains produits.

 

Cependant, si le poste médicament est en réduction dans la CSBM, la consommation française se maintient à un niveau très élevé puisque les Français figurent toujours parmi les plus gros consommateurs mondiaux de médicaments (au 7e rang derrière les États-Unis, le Canada, la Belgique, le Japon, l’Allemagne et l’Irlande). La dépense moyenne par habitant était de 509€ en 2013, contre 518 € en 2012. L’arrivée de nouvelles molécules à fort service médical rendu comme le Sovadi (traitement contre l’hépatite C développé par le laboratoire Gilead), mais à des prix très élevés, peut avoir pour conséquence une augmentation de ce poste de dépense dans les prochaines années.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique