logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mardi, 02 décembre 2014

Investissement et Croissance : Allemagne et France (1/3) (02 12 2014)


Sommaire

INTRODUCTION.........................................................................................3

1. Réformer...............................................................................................7

1.1 Réformer : pourquoi et comment...........................................................7

1.2. Réformer en France.................................................................................8

Pack de réformes F1 : Un nouveau modèle de croissance........................ 10

Pack de réformes F2 : Un socle large pour une compétitivité durable... 14

Pack de réformes F3 : Un État moins pesant, plus efficace..................... 18

1.3. Réformer en Allemagne ............................................................................. 20

Pack de réformes D1 : Démographie et « ouverture du marché du travail »... 21

Pack de réformes D2 : La transition vers un modèle de croissance plus inclusif. 24

2. Investir.................................................................................................. 26

2.1 Investir : pourquoi et comment.............................................................. 26

2.2 Poser les bonnes questions................................................................... 27

2.3 Investir en Allemagne................................................................................. 31

Proposition D1 : Un seuil minimum pour les investissements publics nets.......... 32

Proposition D2 : Un fonds de financement multi-niveaux pour mieux orienter les

investissements............................................................................................ 34

2.4 Investir en France .................................................................................... 35

2.5 Investir en Europe....................................................................................... 36

Proposition E1 : Un booster pour l’investissement privé.................................. 37

Proposition E2 : Un booster pour l’investissement public.................................. 39

3. Un Schengen économique.............................................................................. 41

3.1 Des secteurs sans frontières...........................................................................41

3.1.1 Énergie .......................................................................................................... 42

3.1.2. Économie numérique.................................................................................... 44

3.1.3. Évolution de carrières, qualifications et éducation.............................. 45

3.1.4. Autres secteurs transfrontaliers............................................................. 47

3.2. Des initiatives de convergence ....................................................................... 47

3.2.1 Convergence vers un salaire minimum commun.......................................... 47

3.2.2 Convergence des politiques du marché du travail.................................... 50

3.2.3 Convergence des politiques de retraite....................................................... 50

3.2.4 Éducation ........................................................................................................... 50

CONCLUSION............................................................................................................. 52

 

INTRODUCTION

L'Europe est en train de s’enfermer dans le piège de la stagnation : la croissance est à peine perceptible ; l'inflation est dangereusement faible ; la stagnation du revenu nominal rend les dettes publique et privée beaucoup trop lourdes ; la crainte d'une nouvelle décennie perdue s’installe ; l'inflation anticipée a commencé à baisser, entraînant une hausse des taux d'intérêt réels ; la fragmentation au sein de la zone euro a reculé, mais pas disparu ; l'Europe convainc de moins en moins, à l’intérieur et à l’extérieur.

 

La France et l'Allemagne ne peuvent pas se résigner à cette situation. Bien sûr, leurs situations diffèrent. L'Allemagne se porte mieux, à plusieurs égards, au moins à court terme. Mais se focaliser sur ces différences serait passer à côté du sujet. Nous approchons d'un point de basculement. Les dangers économiques, sociaux et politiques auxquels l'Europe est confrontée sont une menace pour tous. La division serait néfaste à tous. C’est la responsabilité de Berlin et Paris d'empêcher un tel scénario de se produire.

 

Il faut être d’accord sur le mal pour s’accorder sur le remède. Certains pointent l’anémie de la croissance potentielle et préconisent des réformes pour la renforcer. D’autres blâment l’insuffisance de la demande globale et appellent à des politiques monétaires et budgétaires plus favorables. D'autres encore accusent la fragmentation de l’Europe et misent sur un renforcement de son intégration.

 

Ces controverses n’ont pas de sens à nos yeux. Une faible croissance de la productivité est une preuve  à première vuede la carence d'offre. La combinaison d’un taux de chômage élevé et d’une baisse de l'inflation est une preuve  à première vued'une insuffisance de la demande. Les écarts de taux d'intérêt au sein d’une zone monétaire commune sont la preuve de prime abord de la fragmentation. La vérité est que l'Europe souffre de plusieurs maux.

 

…/…

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique