logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 14 août 2014

Consommation des ménages : 2e semestre 2014 (14 08 2014)


En juin, les dépenses de consommation des ménages en biens continuent d’accélérer : +0,9 % en volume, après +0,7 % en mai. Elles progressent également sur l’ensemble du trimestre (+1,0 %). Cette hausse trimestrielle résulte notamment d’une hausse des dépenses en énergie survenue en mai et d’une progression des achats en biens durables en juin.

Biens fabriqués : rebond en juin, quasi-stabilité sur le trimestre

Biens durables : en augmentation sur le trimestre

Les dépenses en biens durables augmentent en juin (+0,5 %) après un repli en mai (–0,9 %). Les achats en équipement du logement se replient (–1,5 %), notamment en électronique grand public après la forte hausse de mai. Les achats d’automobiles se redressent nettement (+2,1 % après –3,5 %).

Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en biens durables augmentent de 1,0 %. Cette progression est principalement imputable aux achats en équipement du logement, qui accélèrent au T2 (+2,5 % après +0,5 % au T1 2014). Les achats d’automobiles sont en légère hausse (+0,4 %).

Textile-cuir : nette croissance en juin, mais baisse sur le trimestre

En juin, les achats en textile, habillement et cuir sont en hausse pour le deuxième mois consécutif (+3,0 % après +0,9 % en mai). Cependant, les achats se contractent sur l’ensemble du deuxième trimestre (–2,0 %) après une légère augmentation au premier trimestre (+0,6 %).

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité

Les dépenses en autres biens fabriqués ralentissent en juin (+0,1 %, après +0,2 % en mai), et diminuent légèrement sur le trimestre (–0,1 %), pâtissant notamment de l’atonie des dépenses en quincaillerie-bricolage.

Alimentaire : hausse en juin et sur le trimestre

En juin, la consommation en produits alimentaires rebondit (+1,1 % après –1,1 % en mai), de même qu’au deuxième trimestre (+0,9 % après –0,9 %).

Énergie : quasi-stable en juin, en hausse sur le trimestre

Après une forte augmentation en mai, la consommation des ménages en énergie se stabilise en juin (+0,2 % après +7,0 % en mai), la baisse des dépenses en gaz et en électricité étant compensée par une hausse des dépenses de carburants.

Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en énergie rebondissent (+3,5 % après –3,9 % au T1).

L’évolution de mai est révisée à la baisse de 0,3 point

La consommation en biens est maintenant estimée à +0,7 % pour mai, alors qu’elle était estimée à +1,0 % dans la précédente publication.

 

Cette révision est imputable à l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors sur les équipements automobiles, ainsi qu’à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières, en particulier dans les dépenses d’énergie.

Commentaires

Ces chiffres doivent sortir du chapeau d'un magicien!
Tout est en baisse:alors comment peut-on consommer plus?
Equation difficile à faire......mais aux chiffres,on leur fait dire ce qu'on veut!

Écrit par : SILVY Michel | lundi, 18 août 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique