logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 12 décembre 2013

Virus de l’hiver : conseils pour un hiver en bonne santé (2/4) (12 12 2013)

Nous proposons ces 4 prochains jours des indications importantes lues dans le dossier de presse publié le 6 décembre 2013 sur le site de l’Institut de Prévention et d’Education pour la Santé (cliquer ici pour accéder au site de l’INPES ou au document intégral)

http://www.inpes.fr/70000/cp/13/cp131206-virus-hiver.asp

http://www.inpes.fr/70000/dp/13/dp131206.pdf

Sommaire

Des millions de Français touchés chaque année par les virus de l’hiver     

L’hiver et ses virus    

Des conséquences économiques et sociales à ne pas négliger          

Les principaux modes de transmission des virus de l’hiver       

Les mains, vecteurs de transmission des virus de l’hiver           

Se laver les mains régulièrement, le premier réflexe à adopter cet hiver    

Comment se laver les mains efficacement pour réduire la transmission des virus ?

Le lavage des mains, pas encore un réflexe pour les Français              

Autres gestes de prévention pour une meilleure protection de soi et des autres

Limiter les contacts directs                    

Eviter les lieux fréquentés                               

Eternuer et tousser en se couvrant la bouche

Porter un masque                        

Se faire vacciner contre la grippe                             

Grippe, gastro-entérite… : quelles sont les maladies qui peuvent gâcher notre hiver ?

Qu’est-ce que la gastro-entérite ?                                 

Qu’est-ce que la grippe ?                                     

Quelles sont les autres infections respiratoires ?   

3 questions à Thanh Le Luong, directrice générale de l’Inpes.    

 

 


 

Les mains, vecteurs de transmission des virus de l’hiver

 

Même des mains propres en apparence sont porteuses de nombreux germes. En effet, alors qu’ils sont indétectables à l’œil nu, bactéries et virus ont pris l’habitude de s’y nicher. Comment ? Chaque fois que nos mains se trouvent en contact avec un objet souillé ou une personne malade. Ainsi, même sans symptôme apparent, nous transportons des virus et prenons le risque de contaminer les autres.

 

La durée de vie d’un virus dépend du type de virus, par exemple :

• Le virus influenza, responsable de la grippe vit généralement 5 minutes sur la peau, quelques heures dans les sécrétions séchées, de 8 à 12h sur les vêtements, papiers ou mouchoirs et de 24 à 48h sur les surfaces inertes.

• Le norovirus, le plus souvent responsable de la gastro-entérite, survit au minimum 8 heures sur les surfaces inertes, parfois jusqu’à 7 jours.

• Le rotavirus, autre virus responsable de la gastro-entérite, survit pour sa part entre 6 et 60 jours sur les surfaces inertes.

 

Se laver les mains régulièrement, le premier réflexe à adopter cet hiver

 

Pour se protéger et protéger les autres, un réflexe à adopter : le lavage des mains. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il s’agit de la mesure d’hygiène la plus importante pour prévenir la transmission des infections.

 

Il est vivement conseillé de se laver les mains le plus régulièrement possible notamment à des moments considérés comme essentiels : après être allé aux toilettes, avant de cuisiner ou de manger, avant de s’occuper d’un enfant ou encore après avoir utilisé les transports en commun.

 

L’usage du savon est à privilégier surtout lorsque les mains sont sales ou souillées. Les Français le savent : 63% d’entre eux utilisent systématiquement du savon pour le lavage des mains. Les parents d’enfants de moins de 5 ans sont particulièrement sensibilisés à cette pratique.

 

L’usage des solutions hydro-alcooliques (SHA) est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l’est pas contre tous les germes. Simples et faciles à utiliser, ces produits hydro-alcooliques sont plébiscités par les Français : 78% déclarent qu’il leur arrive d’en utiliser ; une proportion qui est plus importante chez les parents de jeunes enfants (83%). Son utilisation est fréquente pour près d’un Français sur deux en extérieur et un Français sur trois au domicile. Les deux situations les plus fréquentes d’utilisation des SHA sont :

- Après être allé(e) au toilettes (52 % des utilisateurs)

- Avant de s’occuper d’un bébé (51% des utilisateurs)

 

Les SHA doivent rester une solution de secours en cas d’impossibilité de se laver les mains à l’eau et au savon. Elles sont à utiliser sur des mains visiblement non souillées car elles désinfectent mais n’enlèvent pas les saletés sur les mains.

 

Comment se laver les mains efficacement pour réduire la transmission des virus ?

 

Pour être efficace et limiter la propagation des virus, le lavage des mains doit être réalisé dans de bonnes conditions.

 

Lavage des mains avec de l’eau et du savon ou SHA

A- LAVAGE : 15 secondes (7 étapes : Paume contre paume / Paume contre dos de la main / Doigts entrelacés / Paume contre doigts / Pouces / Ongles / Poignets.)

 

Après le lavage avec l’eau et le savon

 

 B-RINÇAGE : 10 secondes

 

 C-SECHAGE : Idéalement avec une serviette en papier à usage unique

  

Le lavage des mains, pas encore un réflexe pour les Français

 

Si, en 2010, 29% des Français citaient spontanément le lavage des mains comme moyen de prévention des infections respiratoires de l’hiver, ils ne sont plus que 20% à le faire en 2012. Se laver les mains n’est donc pas encore un geste de prévention au quotidien.

 

Alors que 8 personnes sur 10 se lavent systématiquement les mains après être allées aux toilettes (81% vs 84% en 2010), le lavage des mains ne s’avère pas être un réflexe dans certaines situations :

• seuls 67% des Français se lavent les mains avant de cuisiner et 60% avant de manger ;

• 59% des Français prennent cette précaution avant de s’occuper d’un bébé ;

• moins d’un français sur trois déclare se laver les mains systématiquement après s’être mouché (32%) ;

• et seulement 31% le font après avoir pris les transports en commun.

 

 

De manière générale, la bonne hygiène des mains est plus le fait des femmes et des personnes âgées de 35 à 49 ans, contrairement aux hommes et aux jeunes entre 15 et 24 ans qui s’avèrent moins vigilants…/….

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique