logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 04 décembre 2013

Prix Agricoles : octobre 2013 (04 12 2013)

En octobre 2013, les prix de production des produits agricoles sont stables par rapport à septembre ; ils diminuent de 6,3 % sur un an.

Le prix des céréales se redresse en octobre (+2,4 %). Le prix du blé augmente notamment en raison d’une demande soutenue et d’anticipations de raréfaction de l’offre en 2014 : les stocks pourraient en effet diminuer l’an prochain en raison de faibles récoltes prévues en Argentine et en Ukraine. Le prix du maïs continue de baisser à la suite de l’annonce d’une forte récolte aux États-Unis.

Prix de production des céréales


Le prix des oléagineux croît de nouveau ce mois-ci (+1,1 %). En effet, la fabrication de biodiesel attendu en Europe accélérerait, augmentant ainsi la demande de colza, et ce du fait de la majoration des droits de douane sur les biodiesels importés (argentin et indonésien) qui ne sont pas fabriqués à partir de cette graine.

Le prix de la pomme de terre reste élevé, ne baissant que modestement par rapport à l’année dernière (–2,3 %). La récolte dans le nord-ouest de l’Europe ne progresse que faiblement, handicapée par les baisses de rendement en Allemagne.

Le prix des vins croît en octobre par rapport à septembre (+3,2 %) en raison du renchérissement des vins AOP.

Le prix des fruits frais décroît en glissement annuel (–7,6 %). Les prix de la pomme et de la poire diminuent, leurs productions croissant fortement cette année. En outre, les consommateurs ont légèrement boudé la poire car le temps a été doux en octobre.

Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais baisse en glissement annuel (-16,9 %). Côté demande, les poireaux et les endives se sont moins bien vendus en raison des températures douces. Côté offre, le temps clément a accéléré la maturité des choux-fleurs, des laitues et de la mâche dont les arrivages ont été précoces.

Prix de production des gros bovins et des porcins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux diminue (-2,9 %) en octobre. Le prix des gros bovins est stable sur un an, l’offre globalement stable équilibre une demande atone. Le porc est sensiblement moins cher, en raison de la concurrence allemande. La fête de l’Aïd a provoqué un surcroît saisonnier d’offre d’agneaux mais la demande est restée faible : le prix des ovins diminue par rapport à octobre.

Le prix des œufs se redresse (+2,9 %) pour le deuxième mois consécutif, après l’épisode de surproduction du printemps et de l’été 2013.

 

Le prix d’achat des moyens de production décroît en octobre.

 

Le prix des consommations intermédiaires continue de diminuer en octobre (-1,1 %), principalement du fait de l’énergie, des engrais et des aliments pour animaux. Le prix des investissements est quasi stable.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique