logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

samedi, 15 juin 2013

Pétrole et matières premières : prix mai 2013 (15 06 2013)

 

Note d’analyse publiée le 13 juin 2013 sur le site de l’INSEE (cliquer ici pour accéder au site de l’INSEE)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=79&d...

En mai 2013, le prix du pétrole recule légèrement

En mai, le prix du pétrole baisse légèrement (-0,4 % après -5,9 % en avril), atteignant 79,4 € par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières hors énergie importées en France reculent également modérément (–0,8 % après -3,9 % en avril).

Moindre baisse du prix du pétrole


En mai, la baisse du prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en dollars a été moins marquée qu’en avril (-0,8 % après -5,3 %). Il s’est établi à 103,0 $ le baril. En euros, la baisse du prix du Brent est encore plus faible (-0,4 % après -5,9 %), du fait d’une légère baisse de la monnaie européenne (-0,4 % par rapport au dollar).

Le recul des prix des matières premières industrielles importées se poursuit

En mai, la chute des prix en euros des matières premières industrielles s’est poursuivie (-3,2 % après -4,7 % en avril). Les prix des matières premières minérales ont continué de décroître (-3,1 % après -5,0 %). Les cours des métaux non ferreux ont baissé (–1,0 % après -5,3 %). C’est notamment le cas des prix de l’aluminium (–1,0 %), du nickel (–4,0 %), du zinc (–0,9 %) et du titane (–3,0 %). Les cours des métaux précieux ont également diminué (-4,4 % après –8,9 %). Cette baisse concerne principalement l’argent (-8,3 %) et l’or (–4,5 %). Le repli du prix du platine (–0,6 %) a été faible, tandis que les cours du palladium (+3,3 %) se sont redressés du fait d’une demande mondiale accrue. Enfin, la chute du cours du minerai de fer a été très importante (-9,4 % après -2,3 %).

Par ailleurs, les prix des matières premières agro-industrielles ont de nouveau fortement baissé en mai (-3,8 %). En particulier, les cours des bois sciés de conifères (-14,0 %) ont nettement chuté alors que ceux des bois sciés tropicaux (+0,2 %) et de la pâte à papier (+1,6 %) ont continué d’augmenter. Les cours des fibres textiles naturelles se sont très légèrement redressés (+0,2 %), du fait notamment du rebond du prix du coton (+0,3 % après -2,4 %).

Les prix des matières premières alimentaires rebondissent

 

En mai, les prix en euros des matières premières alimentaires sont à nouveau en hausse (+3,4 % après -2,6 %). Les cours des oléagineux (+5,8 % après -3,2 %) se sont fortement redressés sous l’effet du renchérissement du tourteau de soja(+5,8 %) et de la fève de soja (+5,2 %), dû aux craintes qui pèsent sur la production aux États-Unis. Les cours des denrées tropicales (+1,2 % après +1,0 %) ont continué d’augmenter, avec notamment une nouvelle hausse du prix du cacao (+2,7 % après +5,9 %). Parallèlement, les cours des céréales ont rebondi (+1,5 % après -5,8 %) avec notamment le redressement du prix du maïs (+4,0 % après -11,0 %). Le prix de la viande (+3,3 %) a également augmenté. En revanche, le prix du sucre recule de nouveau (-3,2 % après -3,8 %), en raison de meilleures perspectives de production au Brésil.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique