logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

lundi, 30 novembre 2009

APA : point au 30 juin 2009 (30 11 2009)

L’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap au 30 juin 2009

 

Résumé d’une étude de Mmes Clotilde Debout et Seak-Hy Lo publiées en novembre 2009 sur le site de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville -  du Ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la réforme de l’État – et du Ministère de la Santé et des Sports (cliquer ici pour accéder au site de la DREES)

 

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/etudes-recherche-statistiques-drees/publications/etudes-resultats/no-710-allocation-personnalisee-autonomie-prestation-compensation-du-handicap-au-30-juin-2009-.html

 

Au 30 juin 2009, 1 117 000 personnes bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). L’augmentation annuelle, de 2,1 %, est moins marquée que celle observée au cours des années précédentes (+4,4 % de juin 2007 à juin 2008). Le taux d’acceptation des premières demandes d’APA reste stable : trois premières demandes sur quatre d’APA à domicile sont acceptées et neuf sur dix pour l’APA en établissement. 5 % des bénéficiaires vivant à domicile et 6 % des personnes vivant dans un établissement ont cessé de percevoir l’APA ou ont changé de dispositif au cours du 2e trimestre.

Au 30 juin 2009, 61 % des bénéficiaires de l’APA vivent à domicile et 39 % en établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA). En un an, la part des bénéficiaires vivant en établissement a ainsi légèrement augmenté (38 % en juin 2008). La part des personnes modérément dépendantes, relevant du GIR 4, est stable par rapport à décembre 2008 (45 %). Leur proportion est toujours nettement plus élevée à domicile (57 %) qu’en établissement (24 %). À domicile, le montant moyen du plan d’aide attribué est de 494 euros par mois (dont 406 euros à la charge des conseils généraux).

Le montant moyen du tarif dépendance facturé dans les établissements qui ne sont pas sous dotation globale est de 461 euros par mois (dont 307 euros à la charge des conseils généraux). Fin juin 2009, 71 700 personnes ont été payées au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH), contre 43 000 à la fin juin 2008 (soit une augmentation de 67 % en un an). La dépense mensuelle moyenne par personne s’est élevée à 980 euros en juin 2009.

dimanche, 29 novembre 2009

ogm et pesticides (29 11 2009)

Aux Etats-Unis, la généralisation des OGM aboutirait à une surutilisation de pesticides

 

Extraits d'un article de Mme Gaëlle Dupont publié le 28 novembre 2009 sur le site du Monde (cliquer ici pour accéder au site du monde)

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/28/aux-etats-unis-la-generalisation-des-ogm-aboutirait-a-une-surutilisation-de-pesticides_1273432_3244.html

 

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) permettent-ils de réduire la consommation de pesticides ? L'argument, contesté par les écologistes, est mis en avant par les entreprises de semences transgéniques. Une étude, publiée en novembre par The Organic Center, un centre de recherche américain opposé aux biotechnologies, ravive ce débat en affirmant que la généralisation du soja, du maïs, et du coton OGM aux Etats-Unis depuis 1996 a abouti à une surconsommation de pesticides de 144 000 tonnes (soit deux fois la quantité utilisée par an en France).

../..

Selon ces résultats, l'utilisation de maïs et de coton génétiquement modifiés pour sécréter une toxine mortelle pour les insectes ravageurs (plantes Bt) aurait permis "d'économiser" 29 000 tonnes d'insecticides depuis 1996. En revanche, la généralisation du soja Round Up Ready (RR), conçu par Monsanto pour résister au passage de son herbicide vedette, aurait abouti à une surconsommation de 173 000 tonnes d'herbicides.

../..

A ce débat sur les tonnages utilisés s'ajoute une controverse sur le glyphosate, la molécule active du Round Up, présentée comme moins dangereuse que celles qu'elle a remplacées. "C'est l'une des moins nocives utilisées actuellement, mais elle n'est pas sans risque", répond M. Benbrook.

samedi, 28 novembre 2009

aides ménagères : tarifs (28 11 2009)

Prise en charge des personnes âgées à domicile et tarification des heures d'aide ménagère

Question sénatoriale et réponse ministérielle publiées le 18 novembre 2009 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ09100671S&idtable=q219599|q219651|q219837|q219688|q219859|q219855|q219986|q220065|q219898|q220350&ct=3_7_10_14_15_16_23_24_25_26_30_31_32&rch=qb&de=20091114&au=20091120&dp=1+an&radio=deau&date=dateJORep&aff=ar&tri=da&off=50&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn.html

 

Question orale sans débat n° 0671S de Mme Maryvonne Blondin (sénateur soc. du Finistère)

 

Mme Maryvonne Blondin appelle l'attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville sur la question de la prise en charge des personnes âgées à domicile et plus particulièrement de la tarification des heures d'aide ménagère pour les structures associatives et les institutions telles que les CCAS (centres communaux d'action sociale).

 

Les conseils généraux consacrent des budgets importants au secteur gérontologique au travers notamment de l'allocation personnalisée d'autonomie, de même que les caisses de retraites par le biais des conventions passées avec les structures prestataires.

 
Or le montant de la prise en charge d'une heure d'aide à domicile fixé par la CNAV, qui s'élève actuellement à 18,20 euros, crée des situations de plus en plus difficiles tant pour les associations que pour les institutions, notamment en Finistère. De nombreuses structures pratiquent en effet un tarif horaire supérieur à ce tarif de référence (20 euros en moyenne), du fait d'une politique salariale visant à améliorer la qualification et à pérenniser l'emploi (annualisation du temps de travail…).

 
Si ces conventions rappellent les engagements à prendre en matière de démarche qualité et d'actions partenariales, elles interdisent dans le même temps de répercuter un éventuel surcoût sur l'assuré, sous peine de déconventionnement.

 
Rien n'est prévu pour la reprise de ce différentiel et certaines associations risquent à moyen terme de se retrouver en faillite, occasionnant pertes d'emploi et détérioration de l'offre de service. Les départements ne peuvent continuer, une fois de plus, à pallier les carences de l'État.

 
Elle souhaiterait donc savoir si une augmentation à sa juste valeur du tarif en vigueur appliqué par la CNAV est envisageable, afin d'apporter une réponse de qualité aux usagers tout en préservant l'emploi dans ce secteur

 

Lire la suite

vendredi, 27 novembre 2009

chômage : point octobre 2009 (27 11 2009)

Le nombre de demandeurs d'emploi progresse fortement en octobre

 

Extraits d’un article publié le 25 novembre 2009 sur le site de La Tribune (cliquer ici pour accéder au site de la Tribune)

 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20091126trib000447160/le-nombre-de-demandeurs-d-emploi-progresse-fortement-en-octobre.html

 

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A (c'est-à-dire n'ayant pas travaillé dans le mois) a augmenté de 2% en octobre, soit bien plus rapidement qu'en septembre (+0,8%). "La bataille de l'emploi n'est pas gagnée", déclarait hier le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez.

../..

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A (n'ayant pas travaillé dans le mois), B, C (n'ayant pas travaillé ou ayant une activité réduite) s'est établi à 3.788.200 en France métropolitaine à fin octobre (4.019.700 en comptant les Dom). Ce nombre croît de 1,1% (+43.000) par rapport à septembre et de 20,3% sur un an.

../..

Pour "accélérer la création d'emplois", il faudra des mesures "plus offensives", et notamment "qu'on intensifie la montée en puissance des emplois verts" et des embauches dans les petites entreprises, "qui redémarreront les premières".

jeudi, 26 novembre 2009

tarifs EDF (26 11 2009)

Augmentation des tarifs d’EDF

 

Question sénatoriale et réponse ministérielle publiées le 13 novembre 2009 sur le site du Sénat (cliquer ici pour accéder au site du Sénat)

 

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ090709828&...

 

 

Question écrite n° 09828 de M. Roland Courteau (Aude - SOC) publiée dans le JO Sénat du 30/07/2009

M. Roland Courteau attire l'attention de Mme la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi sur la récente demande d'EDF d'augmenter de 20 % ses tarifs sur trois ans.

Il lui précise que le conseiller spécial de l'Elysée a fait part, récemment, de sa réaction en indiquant que « ce n'est pas EDF toute seule qui décide des hausses de tarifs », et il ajoutait « qu'il serait anormal de faire payer au consommateur français, des erreurs d'investissement à l'étranger… ».

 
Il lui fait en effet remarquer qu'EDF a souhaité racheter l'opérateur nucléaire British Energy, hypothéquant ainsi l'équilibre et la santé financière du groupe, alors que les centrales nucléaires de British Energy relèvent d'une technologie dépassée et devraient être déclassées dans les dix prochaines années.

 
Il lui rappelle, à cet effet, sa précédente question d'actualité du 27 novembre 2008, par laquelle il lui demandait de stopper de telles opérations ruineuses, et de consacrer ces milliards d'euros à lutter contre la pauvreté énergétique des 5 millions de foyers français.

 
Il lui demande donc quelle analyse elle fait d'une telle situation et quelles suites elle entend réserver à la demande d'augmentation des tarifs d'électricité formulée par EDF.

Lire la suite

mercredi, 25 novembre 2009

produits d'entretien : achat et usage (25 11 2009)

Produits d'entretien : conseils d’achat et d’usage

 

Note lue le 24 novembre sur le site de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (cliquer ici pour accéder au site de l’ADEME)

http://ecocitoyens.ademe.fr/mes-achats/bien-acheter/produ...

Les produits d’entretien sont souvent dans les premiers incriminés quand on parle de la pollution des eaux. 50 % des phosphates rejetées dans les eaux françaises proviennent des produits d'entretien des ménages. Beaucoup de ces produits contiennent des substances chimiques qui nuisent à l’environnement mais aussi à la santé (irritation des yeux, problèmes respiratoires, allergies…). Vous trouverez ci-dessous quelques informations et conseils pour vous y retrouver.

Lire la suite

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique